Scandal : Le nouveau gladiateur enfile son costume (5.04)

17 Oct 2015 à 10:02

Scandal Saison 5 Episode 4 - Scandal : Le nouveau gladiateur enfile son costume (5.04)

Examinée sous toutes les coutures dans les médias, Olivia est cloitrée chez elle en attendant que la tempête se calme. Fitz est pris pour cible par des politiciens qui veulent exploiter son moment de faiblesse pour obtenir des faveurs.

Depuis l’épisode The Lawn Chair la saison dernière, Scandal est devenue bien plus vocale avec ses thématiques politiques. Ce n’est clairement pas quelque chose de négligeable pour un show de grande écoute sur un network. Le problème est que l’agenda de Shonda Rhimes commence à imposer un poids lourd sur la progression de la série.

Toute cette histoire sur la révélation publique de la relation Olivia/Fitz était certes bienvenue, mais chaque épisode la traite comme n’était qu’une excuse pour rebondir sur un sujet d’actualité. Aujourd’hui avec Dog-Whistle Politics, nous avons donc le droit à un discours dénonçant la misogynie et le racisme des organisations de presse. C’est un propos pertinent, en particulier à l’approche de la campagne présidentielle aux États-Unis. C’est également bien joué d’utiliser cet angle pour permettre à Marcus (Cornelius Smith Jr.) de faire son retour et de montrer qu’il a sa place auprès des gladiateurs d’Olivia. Par contre, cela est écrit d’une manière qui en viendrait presque à insulter notre intelligence.

Au scénario, Mark Fish devait penser que l’on ne saisirait pas ce qu’il cherchait à nous dire, alors il s’est mis à tout expliquer en détail plus d’une fois afin d’être certain que rien ne nous échappe. Idem avec l’introduction de Mellie auprès de ses collègues politiciennes qui lui révèlent que ce sont les hommes qui dirigent et que les femmes qui sont en théorie leurs égales sont obligées de faire leur business de leur côté pour tenter d’être utiles à quelque chose.

Le souci est que Mellie ne doit pas sortir de cette histoire en étant réduite à être l’ex-femme blessée qui devient hystérique. De même, Olivia est la maitresse, mais elle ne doit pas être traitée comme une personne de petite vertu. Le scénario dénonce dans tous les sens et cherche à protéger ses héroïnes tout en condamnant le travail effectué par la presse qui tient le mauvais rôle. Ironiquement, à travers les ans, Olivia a été la première à jouer avec ce même système aujourd’hui critiqué afin de sortir ses clients de leurs problèmes en manipulant l’opinion publique.

Dog-Whistle Politics se laisse ainsi submerger par ses bonnes intentions. Malgré tout, il est appréciable de voir que cela n’est pas en vain, car la situation générale parait finalement se débloquer quand Fitz décide de réfléchir avec son cerveau. Idéalisé comme étant un grand politicien, il semble le plus souvent oublier les règles du jeu. Il est alors rassurant de constater qu’il peut lui aussi livrer des coups. Cela dit, on peut se demander pourquoi, avec seulement 18 mois restants au pouvoir, il perd du temps avec tout cela. Dans la réalité, les potentiels candidats pour le remplacer devraient monter au créneau pour tenter de conquérir l’électorat. D’ici peu, la Maison-Blanche sera occupée par un nouveau résident et c’est lui qui devrait compter dès à présent.

Au moins, tout ce scandale a le mérite d’aller quelque part et il est évident qu’une fois à destination, c’est la storyline de Jake qui prendra le relais. Le point de départ de celle-ci était l’une des meilleures choses du précédent épisode, mais le vent a tourné à une vitesse que seule Scandal peut supporter. Les jeux d’espions sont mis en scène de façon ridicule et seul Charlie parvient à pimenter la situation de façon à éviter qu’elle soit trop pénible à suivre.

Au bout du compte, Dog-Whistle Politics enchaine réussites et ratés en privilégiant le fond au détriment de la forme. On retiendra alors que la réintroduction de Marcus est bien gérée et permet aux gladiateurs en costume d’entamer un retour encourageant après tout ce qu’il s’est passé la saison dernière. Il ne manque plus qu’Olivia remette son chapeau blanc maintenant.

Tags : Scandal Scandal Saison 5 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires