Scandal : Présumé coupable (6.04)

18 Fév 2017 à 12:30

Scandal Saison 6 Episode 4 - Scandal : Présumé coupable (6.04)

Cette saison 6 de Scandal s’annonce comme un jeu de pistes. On commence par éliminer les suspects les plus évidents et cela débute donc par Cyrus.

Désormais en prison et abandonné à son sort, Cyrus cherche une porte de sortie et personne ne veut lui en offrir une. Sa culpabilité est une aubaine pour tout le monde. Elle était logique et, étant donné son passé, elle était facile à accepter. D’ailleurs, Olivia se console en se disant que, de toute façon, il n’a que ce qu’il mérite.

Il est indéniable que Cyrus a largement mérité son temps derrière les barreaux, mais ce n’est pas comme ça que le système fonctionne. S’il ne peut pas être emprisonné pour le crime dont il est responsable, il n’a pas à l’être pour celui qu’il n’a pas commis.

Néanmoins, on ne peut pas vraiment s’attendre à ce que Scandal essaie de débattre cette idée. Les scénaristes n’aiment pas les demi-mesures et détestent les nuances. Heureusement, les acteurs sont bien plus ouverts à cet exercice et ils aident à montrer le véritable conflit qui se joue ici. Cela transparait particulièrement lors d’une courte conversation téléphonique entre Cyrus et Olivia qui permet à Jeff Perry et Kerry Washington de puiser dans le passé commun des personnages pour nous livrer le genre de performances qui élève tout un épisode.

Dans ce registre, Jeff Perry est d’ailleurs au sommet de sa forme en ce début de saison 6, enchainant ainsi deux épisodes qui lui fournissent plus de matériel substantiel qu’il n’en a réellement eu durant toute la saison 5. Il en ressort un Cyrus humanisé dans lequel on peut de nouveau s’investir, et ce n’est pas rien.

À un degré moindre, Huck tire également profit de la situation. Il développe en effet une connexion avec Meg Mitchell (Phoebe Neidhardt), l’amie de Jennifer Fields qui travaillait elle aussi sur la campagne de Vargas. Non seulement Meg soulève des points intelligents qui font avancer l’épisode, mais elle s’impose avec naturel comme étant un potentiel intérêt amoureux pour Huck. C’est une direction intéressante à suivre pour lui, car cela lui permet de reprendre corps en tant que personnage.

C’est la magie de cette saison 6 de Scandal, si Olivia est étonnamment négligée, des figures secondaires de la série regagnent une place de choix et obtiennent assez de temps à l’écran pour redevenir intéressantes. L’approche est pertinente, car plus que l’agenda politique de Shonda Rhimes, la saison 5 a souffert de mal traiter la majorité du casting.

La série se reconstruit ainsi doucement, mais surement. Cet épisode 4 fait en tout cas un travail assez bon en ce qui concerne Cyrus et Huck, tout en offrant à l’intrigue une évolution qui était prévisible, mais qui a le mérite de ne pas être précipitée. Pourvu que cela dure.

Tags : Scandal Scandal Saison 6 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires