Scandal : Pas de futur dans le Vermont (6.08)

1 Avr 2017 à 11:30

Scandal Saison 6 Episode 8 - Scandal : Pas de futur dans le Vermont (6.08)

Un peu à l’image de la saison 4 d’Arrested Development qui suivait une approche similaire, cette saison 6 de Scandal arrive à mi-parcours et commence à souffrir de l’aspect répétitif de sa formule. D’ailleurs, les scénaristes le reconnaissent eux-mêmes dès la scène d’ouverture où il est noté que l’on revient encore à la nuit de l’élection.

Cette fois, on revisite donc l’histoire du point de vue d’Abby. Personnage souvent négligé qui a tout de même eu quelques occasions pour briller, elle se retrouve une fois de plus reléguée à n’être qu’un pion sur l’échiquier. La différence est que ce n’est pas Olivia ou Fitz qui l’utilise.

Comme on pouvait s’en douter, puisque l’on nous a déjà fait le coup avec Papa Pope, Abby est une victime dans toute cette histoire — et non une des responsables comme on a tenté de nous le faire croire à la fin du précédent épisode. D’ailleurs, les scénaristes jouent quelques minutes avec l’idée qu’elle est bien plus coupable qu’elle en a l’air, mais ils ne s’attardent pas trop sur cette absurdité. La mascarade n’avait de toute façon aucun intérêt.

À la place, on nous montre donc ce qui poussa Abby à tomber dans le piège (son égo !) et à se retrouver ainsi forcée d’agir pour les conspirateurs. Tragiquement, cela se fait à l’aide de la pire version de Fitz que l’on connait. Le revoilà à geindre sur sa petite personne, ne pensant qu’à sa retraite dans le Vermont où il pourra faire de la confiture et aller pêcher à la mouche… tout un programme un peu ridicule.

On ne peut pas dire que cette saison de Scandal ait projeté une image très intéressante de Fitz. D’ailleurs, il a majoritairement été sous-employé et, quand on voit comment l’angle d’Abby le dépeint, on peut craindre les twists qui lui sont réservés.

En attendant, sa plus fidèle employée se retrouve prise entre plusieurs feux et cela ne nous mène nulle part. Tout cet épisode ne fait en effet que fournir des détails qui étaient en majorité optionnels à l’avancement de l’intrigue générale, tout ça pour que l’on arrive à la scène finale du dernier épisode — sans découvrir le sort de Huck.

Cet épisode 8 fait donc en grande partie du remplissage et s’occupe par conséquent de gagner du temps. On aurait pu espérer qu’Abby en sorte grandit, mais étant donné qu’elle est traitée comme n’étant qu’un rouage de plus dans la machine, il est difficile d’être captivé. Au bout du compte, quand on voit comment cela tourne pour elle, on peut craindre l’épisode qui sera consacré à Marcus.

En attendant donc, cette saison 6 de Scandal commence à montrer ses limites et l’on peut espérer que, maintenant que nous en sommes à la mi-saison, l’approche narrative va changer. Il est grand temps d’arrêter de tourner autour des questions importantes à coup de digressions de plus en plus superficielles. Olivia a besoin de reprendre en main la série.

Tags : Scandal Scandal Saison 6 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires