Séries Autres séries Telenovela : Eva Longoria fait dans le soap opera (Pilote)

Telenovela : Eva Longoria fait dans le soap opera (Pilote)

Telenovela Pilote1 - Telenovela : Eva Longoria fait dans le soap opera (Pilote)

Après un passage dans Brooklyn Nine-Nine la saison dernière, Eva Longoria reste dans la comédie et prend ainsi la tête de Telenovela, sa propre série sur NBC. Scénarisé par Chrissy Pietrosh et Jessica Goldstein, ce show a plus ou moins le même concept que le film Soapdish, sauf que cela se passe donc dans les coulisses d’une telenovela – et non d’un daytime soap traditionnel américain. La grosse différence se trouve dans les excès et le fait que le casting est d’origine latine.

Concrètement, Eva Longoria est Ana Sofia Calderon, la star incontestée de sa telenovela. Du moins, jusqu’au jour où Zachary Levi s’installe à la tête du network et ramène l’ex-mari d’Ana Sofia pour qu’il soit son intérêt romantique à l’écran. À ce moment-là, l’univers de l’actrice commence à s’effondrer autour d’elle.

Puisque l’idée est que le soap soit autant sur le plateau que dans les coulisses, Telenovela mise sur les excès pour imposer son ton, mais il se trouve qu’Eva Longoria n’excelle pas quand il s’agit d’en faire trop. Du moins, tout le monde autour d’elle est juste meilleur à cela. Pour le coup, ce pilote peine à rapidement générer l’énergie dont il a besoin pour réussir à vendre les bases de son approche narrative.

On ne peut pas dire que les rires sont alors nombreux, mais il est indéniable que certains efforts sont payants et Telenovela a clairement des choses à offrir avec ses personnages secondaires. En attendant qu’ils obtiennent la place qu’ils méritent, toute l’attention est donc dirigée vers la star du show dont la vie prend un virage inattendu qui mène à une suite de twists téléphonés.

Il est certain qu’une série qui veut jouer avec les codes des telenovelas sans chercher à faire plus que recycler les clichés est condamnée à rapidement tourner en rond. Cela dit, il est surprenant qu’il ne faille pas plus d’un épisode pour en arriver à ce résultat. Heureusement, Eva Longoria se révèle être plus à l’aise avec le matériel qu’on lui donne une fois que la partie exposition est terminée, ce qui lui permet d’élever un peu le niveau durant la seconde moitié de ce pilote.

C’est cependant peu pour laisser penser qu’il y a un réel potentiel pour une comédie de ce type. Le souci n’est clairement pas le concept de départ, mais bien son exécution. Avec Jane The Virgin sur The CW qui fait des miracles quand il est question d’esquiver tous les pièges liés à l’exploration des poncifs de ce genre, voir Telenovela se prendre misérablement les pieds dans le tapis dès son premier épisode suggère que la série peu faire réellement beaucoup mieux.

Pour y arriver, les scénaristes vont probablement devoir embrasser les codes qu’ils préfèrent moquer pour le moment. En attendant, Eva Longoria et ses collègues rendent l’ensemble suffisamment sympathique pour que ce pilote de Telenovela se laisse regarder, mais il est indéniable qu’il faudra qu’ils obtiennent de l’aide afin que cela soit toujours le cas après quelques épisodes.

La diffusion régulière de la saison 1 de Telenovela en duo avec Superstore débutera le 4 janvier 2016 sur NBC.