The 100 Saison 7 Episode 15 : La mort de la lumière

25 Sep 2020 à 12:00

The 100 Saison 7 Episode 15 - The 100 Saison 7 Episode 15 : La mort de la lumière

Cette critique de The 100 contient quelques spoilers sur l’épisode. Vous voilà prévenus !

Le précédent épisode de The 100 nous laissait avec Madi qui, pour sauver ses proches, acceptait de suivre Bill. Elle s’installe naturellement sur sa chaise de torture pour découvrir une partie de la vérité et devoir à son tour lui résister. La fille adoptive de Clarke apprend à ses dépens que faire le bon choix moral ne mène pas forcément à la meilleure des conclusions. Nous sommes dans The 100 où qu’importe la direction empruntée, cela se finit majoritairement mal.

Cela peut pousser à interroger sur ce qu’est un sacrifice dans The 100 ? Quand ceux qu’on laisser derrière vont forcément se retrouver en danger, et risquer leurs vies, celui-ci perd de son sens. Pire encore, cette tendance de la série à tuer pour protéger sans que cela ne possède un véritable impact. Clarke peut-elle encore donner du sens à la mort de Bellamy au vu de la tournure des évènements ? Son choix d’appuyer sur la gâchette n’en avait pas beaucoup sur l’instant, il en a encore moins maintenant.

Parce que la conclusion est toute proche, les scénaristes de The 100 sont déterminés à nous signifier que n’importe qui pourrait mourir, et c’est présentement la vie d’Emori qui est dans la balance après l’effondrement dans les tunnels. Il revient alors à Murphy, Raven et Jackson d’agir, ce qui se transforme rapidement en un plan pour retourner sur Sanctum. Vu comment on avait quitté la planète, sans vraiment de sentiment de conclusion, cela n’est peut-être pas une mauvaise chose que l’on y remette les pieds.

Echo est absente, tout comme Niylah, et laisser un personnage majeur de la série de côté à l’avant-dernier épisode de la série a de quoi laisser dubitatif. De même qu’il n’est pas forcément plaisant de voir les personnages s’éparpiller encore plus pour le final. Les quelques moments se voulant émotionnels après le départ de Madi ont surtout pour effet d’avoir un groupe qui se regarde, inconscients de ce qui affecte les autres. Pour ne pas aider, le comportement de Clarke est agaçant au possible, entre sa notion ridicule de sacrifice pour les autres et son talent pour décider pour ceux qui sont autour d’elle ce qui doit être fait, sans se préoccuper des répercussions. Elle ne cesse d’aligner les mauvaises décisions et personne ne lui pointe du doigt. Son statut de mère n’est pas une excuse pour tant d’imprudence.

L’approche de la série a toujours été de choisir la voie de la violence et du sang, même lorsqu’il était possible d’emprunter une autre route. Même si la théorie de Jordan sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une guerre, mais d’un test se révèle exacte, l’épisode passe du temps à nous démontrer que cela ne fait pas de différence. Que ce soit par les propos des personnages ou la direction empruntée, l’idée est plus ou moins que le sang devra être versé quoiqu’il arrive.

Les personnages de The 100 ne cessent de semer la mort pour tenter de se sauver eux-mêmes, ou de vouloir se venger et cet épisode peine à mettre en perspective que le sort de l’humanité serait en jeux et que cela dépasserait notre groupe. Ce n’est pas faute d’enchainer les dialogues nous le rappelant, mais les actions des personnages sont contradictoires et personne, à l’exception d’Emori, ne pense vraiment à sauver l’espèce humaine. Non pas que Raven a tort — un problème à la fois est une approche toujours pertinente, encore plus au vu du passif —, mais plus que les enjeux qui se devraient d’être importants ne restent qu’un concept, de beaux mots qu’on ne cesse de répéter pour convaincre qu’il y a quelque chose de plus grand qui se joue. Même le fanatisme de Bill manque de force et on pourrait résumer ses motivations à prouver à sa fille morte il y a bien longtemps un point.

La mort de Bellamy semble, en tout cas, avoir donné le coup d’envoi pour une fin de saison se devant de sacrifier des personnages ou de maintenir le suspense sur si oui ou non ils vont survivre. L’épisode tente de faire grimper la tension autour d’Emori et Madi présentement, sans pour autant que l’on assiste à une véritable envolée des enjeux. Cadogan est prêt à tout pour avoir sa fameuse « ultime guerre » et, à ce stade de The 100, il n’y a bien qu’une histoire de voyage temporelle qui pourrait presque sauver les meubles de ce bain de sang et de violence quasi continuelle et changer l’issue. Il nous reste donc un épisode pour dire adieu à la série.

Tags : The 100 the 100 saison 7 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires