The 100 Saison 7 Episode 4 : Hespérides

11 Juin 2020 à 16:00

Cette critique contient quelques éléments spoilers sur l’épisode.

Russell, qui a dit Russell ? The 100 nous éloigne ainsi des enjeux de Sanctum avec l’arrivée des Disciples qui viennent à la rencontre de Clarke qui est « the key to winning the last war mankind will ever wage. » Rien que cela !

Surtout ce quatrième épisode s’attèle à reconnecter, si ce n’est pas les personnages, les intrigues de cette saison 7, en informant Clarke et Cie de la disparition de leurs proches et en les lançant à leur poursuite, alors que Hope, Gabriel et Echo s’organisent pour retrouver et sauver Bellamy. Tout le monde cherche à sauver tout le monde à ce stade, mais personne ne sait sur quelle planète chacun se trouve.

Il y aurait de quoi être confus, surtout si on ajoute les multiples questions qui entourent les Disciples et le talent un peu discutable de l’équipe créative de The 100 pour l’exposition. Tout est également fait à ce stade pour maintenir autour des Disciples une aura de mystère, ne fournissant que le nécessaire pour faire avancer les personnages. Le but est donc de faire progresser tout le monde dans une direction bien précise, même si la temporalité n’est pas la même pour tous.

Ainsi, s’il nous manque encore un bon bout de l’histoire d’Octavia, cet épisode poursuit pour Hope ce qui fut amorcée dans le second épisode, nous révélant ce qui s’est passé directement après la capture d’Octavia et Diyoza. Cela permet de combler un premier trou, si on peut dire, tandis que sur la planète, le groupe formé par Hope, Gabriel et Echo, apprivoise Orlando – membre du niveau 12 des Disciples et dernier prisonnier en date sur la planète – pour mieux prendre le contrôle et trouver leur chemin vers Bellamy.

Les enjeux restent les mêmes, mais chaque période sur Skyring participe à solidifier les liens entre les personnages, à exposer un peu plus leurs personnalités, leurs déterminations et leurs convictions. Sauf peut être pour Orlando qui existe avant tout pour que notre trio puisse toucher à son but et pour aider à mieux saisir la psychologie qui définit les Disciples, ce groupe militariste qui voue une dévotion sans fin au Sheppard. En somme, il apparait comme un accessoire scénaristique, mais un qui reste bien utilisé.

De son côté, Clarke enrôle naturellement Raven pour se pencher sur la technologie des Disciples et l’employer à leur avantage. Restent les problèmes de conscience de Raven qui sont assenés comme de violents coups de marteau. On peut au moins être satisfait de voir que Clarke arrive à porter un regard posé sur le sacrifice et la survie du plus grand nombre après tout ce qu’elle a traversé. Ce n’est cependant pas ce qu’on a envie d’explorer aux côtés de Raven dans les derniers épisodes et cela semble poussif après tout ce que le groupe a déjà vécu. Lorsque Jordan parait avoir une compréhension de la situation plus importante, on sait que ce n’est pas bon signe !

Pas de doute sur le fait que l’Anomalie participe à offrir à cette saison 7 de The 100 une construction narrative plus travaillée qu’à l’accoutumée. Car si Clarke n’a aucun problème, à la fin, à la traverser, dans le but de se lancer à la poursuite de ceux qu’elle aime, on sait de notre côté qu’il va y avoir des répercussions, temporelles ou non. Laissant derrière eux Murphy, Emori, Madi ou encore Indra, peut-être que le problème Russell – géré par eux – pourrait être plus intéressant et pertinent. Qui sait ? En tout cas, Clarke ne discute pas trop dans cet épisode, sautant directement dans l’action sans regarder en arrière, sans prendre le temps de prévenir ceux qui ne sont pas là. Difficile de ne pas avoir l’impression que les scénaristes ont forcé la situation et ont choisi de prendre un gros raccourci au passage pour donner à Clarke et Cie les moyens de quitter Sanctum au plus vite, mais on ne va pas s’en plaindre. Soudainement, il y a la sensation qu’une direction a été enfin définie pour cette ultime saison et qu’elle est embrassée.

Cette saison 7 de The 100 gagne au moins en consistance à l’aide cet épisode 4, en replaçant entre autres Clarke au cœur des principaux enjeux de cette conclusion, comme cela se doit d’être. C’est fait avec un peu de grossièreté et de précipitation, mais on ne va pas se plaindre de voir les personnages se concentrer sur des objectifs plus intéressants à suivre, qui élargissent l’univers et apportent plus d’aventures et de dangers pour la suite.

Tags : The 100 the 100 saison 7 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link