The Art of Television : Coup de projecteur sur 6 réalisateurs de séries

The Art of TV - The Art of Television : Coup de projecteur sur 6 réalisateurs de séries

Quand on nous propose des documentaires sur les séries TV, il est peu question de mettre l’accent sur le travail des réalisateurs. Cela n’a rien de surprenant là-dedans, puisqu’ils sont rarement ceux qui sont aux commandes sur le petit écran.

C’est un point qui est fait dans The Art of Television, une série documentaire en 6 épisodes proposée par OCS – écrite par Charlotte Blum et co-réalisée avec Vincent Gonon, produite par Empreinte Digitale. Ce n’est bien entendu pas le seul sujet qu’abordent les réalisateurs de séries qui sont interviewés, mais c’est probablement le plus important pour apprécier leur position dans l’industrie.

Les réalisateurs ne sont pas des mal-aimés. Ils ne sont juste qu’un rouage, ne rejoignant bien souvent un show que le temps de filmer un épisode avant de repartir. Même si certains comme notamment Cary Fukanaga, Steven Soderbergh et Greg Yataines ont quelque peu bousculé l’ordre établi avec True Detective, The Knick et Quarry qu’ils ont respectivement entièrement mis en scène par exemple, ils ne sont que l’exception.

The Art of Television ne creuse pas forcément ce sujet. D’ailleurs, ces 6 épisodes  donnent la parole à des réalisateurs de séries pour qu’ils parlent de leur carrière. Ils ne sont pas là pour nous emmener sur un tournage et nous expliquer en détail quel est leur travail. Certains s’aventurent un peu dans cette direction, mais tous ne le font pas, se focalisant à la place sur les challenges qu’ont posés les choix qu’ils ont fait pour arriver là où ils se trouvent à présent.

Ainsi, chaque épisode de 26 minutes est simplement un entretien. Il y a Alan Poul (Six Feet Under, The Newsroom), Jennifer Getzinger (Mad Men, Masters of Sex), Rosemary Rodriguez (The Good Wife, Jessica Jones), Tim Van Patten (The Sopranos, Boardwalk Empire), Matthew Penn (Law & Order, Damages) et Alan Taylor (Homicide, Game of Thrones) qui s’adonnent à l’exercice avec, pour chacun, deux ou trois intervenants/collaborateurs qui viennent supporter leur histoire.

Bien entendu, cet échantillon n’est pas totalement représentatif du métier, étant donné qu’il n’y a personne pour nous parler de sitcom multi-caméra par exemple. L’accent est d’ailleurs mis sur des réalisateurs qui ont principalement travaillé sur des séries sur le câble américain ces 15 dernières années. Cela n’est pas spécialement dérangeant, puisque The Art of Television n’est pas là pour parler de la télévision.

Ironiquement, pour une série documentaire qui se focalise justement sur la carrière d’hommes et femmes dont le travail est l’image, ces 6 épisodes auraient certainement mieux fonctionné sous la forme d’un podcast. La réalisation a le mérite d’être soignée, évitant d’être aussi statique que les interviewés, mais l’absence d’extraits de séries pour accompagner leurs récits rend l’ensemble quelque peu moribond.

Cela n’est pas aidé par le fait qu’il n’y a pas une réelle structure commune dans les interviews. Chaque réalisateur est aux commandes de sa propre histoire et cela fait qu’il y a un manque d’homogénéité dans les thématiques abordées. Chacun a une expérience unique et il n’était visiblement pas question de les mettre en parallèle pour mettre en avant les différents challenges.

The Art of Television reste intéressant, mais s’impose rapidement comme étant une série documentaire qui ne s’adresse qu’aux sériephiles qui apprécieront de mettre des visages sur des noms qu’ils connaissent bien. Ceux qui ne sont pas familiers avec les shows cités risquent de ne pas vraiment saisir certains points que les réalisateurs tentent de faire (comme quand Matthew Penn parle des mouvements de caméra dans NYPD Blue) ou quand ils abordent des scènes particulières (comme quand Tim Van Patten parle de l’ouverture de la dernière saison de Boardwalk Empire).

Il est donc préférable d’avoir des bagages pour ne pas être perdu par moment, mais il faut aussi ne pas trop espérer en apprendre beaucoup sur les coulisses des séries citées.

Concrètement, The Art of Television s’adresse à un public très spécifique et presque trop limité. Cela en fait plus une curiosité qu’autre chose que les passionnés de séries pourront apprécier, même s’ils risquent de rester sur leur faim.

The Art of Television est diffusée dès le 6 juillet à 20h40 sur OCS City.

Tags : Séries Françaises moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires