The Big Bang Theory – The Proton Transmogrification (7.22)

the big bang theory saison 7x22 - The Big Bang Theory – The Proton Transmogrification (7.22)

Alors que les garçons s’apprêtent à fêter le « Star Wars Day », la mort du professeur Proton bouleverse les plans et plus particulièrement Sheldon.

Chose inhabituelle dans The Big Bang Theory, un personnage récurrent meurt. Si le Star Wars Day était destiné à prendre les devants de la scène cette semaine, la mort du professeur Proton (Bob Newhart) change la donne et installe un ton particulier.

Sheldon, Raj et Howard ne dévient pas leur plan qui est de passer leur dimanche à regarder les films tout en célébrant de plusieurs façons leur passion pour la saga. Si cette première approche ne jure pas avec la personnalité de Sheldon, elle est tout de même assez étrange, surtout à cause d’une suite plus que prévisible, tuant un peu la progression émotionnelle qui accompagne le personnage. On passe par les étapes du deuil classique et peu inspirées : le déni, la colère, la dépression, l’acceptation…

Heureusement, dans ce processus, il y a les interactions/hallucinations entre Sheldon et le professeur Proton. Elles parviennent à faire rire dans un premier temps par sa vision du professeur Proton en Jedi, apportant une touche de fantaisie. Le deuxième niveau de lecture de ces apparitions nous montre quant à elle un Sheldon complètement perdu face au vide et à l’inconnu et qui cherche à garder un lien avec ce qui se rapproche le plus pour lui d’une figure paternelle. De plus, la conclusion dans sa chambre avec son colocataire se déroulant dans le silence est émouvante et prenante. Sans artifices, l’épisode parvient cette fois-là à faire passer l’émotion puis l’humour sans que cela ne semble forcé.

Le décès du professeur Proton atteint également Leonard et Penny. Ayant une réaction plus normale dès le départ, il est alors plus facile de s’identifier à eux. L’enterrement est également une manière d’affirmer encore plus le couple mais aussi de rééquilibrer le rapport de forces entre les deux, Penny ayant souvent le dessus. Le running gag de la demande en mariage est sympathique, mais il faudrait voir à ne pas trop forcer de peur de décrédibiliser la chose une fois qu’elle arrivera réellement.

Une fois n’est pas coutume, Howard, Amy, Bernadette et Raj ne servent que de faire-valoir aux personnages mis en avant. Certes, il y avait beaucoup à dire sur le thème de la mort, au final très éloigné de l’univers de la série, mais un point de vue autre aurait pu être bénéfique à l’ensemble.

Là où How I Met Your Mother – pour ne citer que celle qui en a fait son pain à un certain moment – préférait jouer totalement la carte du drame, The Big Bang Theory opte pour une approche hybride, voulant se jouer de l’humour et de l’émotion pour un résultat mitigé. Il n’empêche que certaines scènes font mouche, donnant la part belle à Jim Parsons.

Tags : The Big Bang Theory moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires