The Big Bang Theory – The Good Guy Fluctuation (5.07)

TBBT 507 - The Big Bang Theory - The Good Guy Fluctuation (5.07)

Leonard rencontre une artiste au magasin de comic book qui met à l’épreuve sa fidélité envers Priya. Après avoir connu une frayeur suite à une blague de ses amis pour Halloween, Sheldon cherche à se venger.

Il n’y a pas de costumes pour Halloween dans The Big Bang Theory, mais des problèmes romantiques pour Leonard et un Sheldon qui tente tout pour faire une petite frayeur à ses amis.

Contre toute attente, les histoires de cœur de Leonard ne tombent pas dans le sirupeux, bien qu’il soit triste de constater l’incapacité de l’équipe créative à développer le personnage sous un autre angle arrivé à la cinquième saison. Enfin, le scientifique rencontre ce qui peut être qualifié de « spécimen rare » dans l’univers de la série : une jolie lectrice de comic book. Cette dernière est donc incarnée par Courtney Ford qui, à l’image de Katie Leclerc il y a quelques semaines, se révèle totalement sous-employée. Elle s’affirme avant tout comme un prétexte narratif pour mettre la relation de Leonard avec Priya à l’épreuve, en jouant de la bonne morale du jeune homme. Au moins, il va chercher des conseils auprès de Penny qui mériterait singulièrement d’avoir mieux à faire qu’enfiler les paquets de bonbons.

Malgré le contexte, Leonard réussit à fournir quelques notes d’humour assez bienvenu en se voyant offrir une opportunité rare dans sa vie privée. Étant le plus romantique de la bande, sa vision idéalisée de sa relation avec Priya se présente comme un obstacle, du moins pour ses actions, car pour une fois, c’est utilisé à bon escient. Cela fait rire au lieu de créer de l’apitoiement, c’est tant mieux. Forcément, Leonard fera ce qu’on attend de lui, et il est évident que les scénaristes sont pressés de se débarrasser de Priya – qui a clairement servi son but et n’a plus d’utilité maintenant.

Pour le coup, Sheldon est celui qui est en charge de nous rappeler que c’est Halloween, et c’est bien malheureux. Là où un évènement pareil aurait pu fournir du bon matériel à notre bande de geeks, ils sont trop éparpillés pour que cela voie le jour. Il faut alors se contenter d’un Sheldon déterminé à se venger après une farce réussie de ses camarades et cela peine à faire rire. Quelques lignes de dialogues émergent des terribles idées de Cooper qui se ridiculise plus qu’autre chose, l’apogée étant clairement la scène chez Howard, particulièrement mauvaise et prévisible.

De cette façon, The Big Bang Theory délivre un épisode Halloween peu marquant, mais quand même sympathique, où Leonard se révèle plus drôle que son colocataire.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires