The Big Bang Theory – The Toast Derivation (4.17)

TBBT 4171 - The Big Bang Theory - The Toast Derivation (4.17)

Ne pouvant supporter de prendre désormais tous ses dîners chez Raj et Priya comme le reste du groupe, Sheldon tente de se faire de nouveaux amis. Les filles, de leur côté, se préparent pour sortir.

Il était difficile de croire que la relation entre Leonard et Priya constituerait le premier véritable arc narratif de la saison. Les choses n’ont pas franchement avancé pour le couple, mais les enjeux esquissés commencent à apparaître clairement. Seulement, pour que cette relation ait un minimum de crédibilité, il fallait montrer son impact sur Sheldon, éternelle victime collatérale des élans émotionnels de Leonard.

Si l’issue de la storyline est prévisible, les autres membres du groupe étant forcément attachés au scientifique pour pouvoir le supporter au quotidien, c’est le chemin emprunté pour en venir là qui intéresse. Le vrai gagnant étant Sheldon lui-même, confronté à des personnages qu’il ne connaît pas, dans des univers qu’il ne maîtrise plus, le garçon peut montrer avec efficacité toute l’étendue de son répertoire. Du jeu vidéo vintage à l’anecdote antique, il récite ses gammes avec une parfaite aisance.

En ricochant habilement, la storyline convoque d’anciens personnages, restés cachés pendant longtemps. La normalité relative des amateurs de karaoké permet de mieux faire ressortir les extravagances de Sheldon qui doit gérer une soudaine perte de repères. Moins doué dans ce domaine qu’en physique quantique, et ne comprenant évidemment pas qu’une anecdote comportant de la nudité féminine bat n’importe quel Archimède, il est rapidement dépassé et contraint de revenir à son évident point de départ, le groupe.

Penny, elle, n’avait pas besoin de Priya pour sembler ailleurs ces derniers temps. Ironiquement, l’actuelle petite amie de Leonard la pousse encore un peu plus vers l’extérieur. Si le groupe de filles peine encore à exister, de par le manque de rapports entre ses membres, la storyline parvient à se tenir debout, notamment grâce à Amy. Déchaînée, la jeune fille multiplie les tentatives pour faire adhérer Penny à une amitié entre adolescentes, dévoile ses liens intimes avec Gerard la brosse à dents et semble, à elle toute seule, diriger une future réunion entre sa meilleure amie et Leonard.

Le tout donne un mélange assez équilibré entre les enjeux présents et futurs, le sang neuf apporté par les personnages non récurrents fait largement son boulot de divertissement. Toutefois, en se concentrant sur les relations entre les personnages, la série paraît s’éloigner de plus en plus de son essence geek. En ne faisant subsister que certaines touches barbouillées ici ou là, elle perfectionne son numéro d’équilibriste, hésitant dans les airs entre sitcom traditionnel et excentricités promises au départ.

Tags : The Big Bang Theory moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires