The Blacklist : la maison, l’incendie, la fille (2.09 & 10)

the blacklist saison 2 episode 10 red - The Blacklist : la maison, l'incendie, la fille (2.09 & 10)

À l’image de la première saison avec Anslo Garrick (1.09 & 10) et profitant d’une diffusion post Super Bowl, The Blacklist nous délivre une intrigue sur deux épisodes avec de nouveau Joe Carnahan derrière la caméra pour la première partie.

Le réalisateur se retrouve d’ailleurs à mettre en scène un scénario possédant des similitudes évidentes avec le double épisode de la saison 1, ce qui a dû lui faciliter la vie pour nous faire, de nouveau, des références à Die Hard. La différence majeure dans le cas présent est le fait qu’il ne se trouve pas au scénario, ce qui limite une partie de ses mouvements, même s’il offre de l’action de qualité comme on aimerait en voir plus souvent dans la série.

La caméra de Carnahan nous entraine donc dans une prison de haute sécurité américaine au beau milieu de l’océan. The Factory, comme elle s’appelle, est un lieu particulier, inconnu du public sur lequel la CIA peut torturer des criminels et stocker des informations secrètes. C’est surtout là que commencera le face à face entre Red et Luther Braxton qui est destiné à prendre un tournant qui replace Liz au cœur des enjeux.

Après une absence de près de trois mois, la série se tourne logiquement vers sa mythologie, à la fois pour intriguer et frustrer. Intriguer, car l’épisode laisse entrevoir de possibles bribes de réponses que l’on n’attend presque plus d’obtenir au sujet de Liz ; frustré, parce qu’au final, il y a plus de questions qui sont soulevées et toujours aucun éclaircissement. Comme d’habitude.

Le responsable de cette situation est donc Luther Braxton qui doit beaucoup à Ron Perlman. Ce n’est pas tant que l’acteur s’y donne à fond, mais plus que son physique donne une prestance à Braxton qu’il n’aurait pas autrement. Le scénario suit un schéma classique, particulièrement dans sa relation avec Red et leur passé à Belgrade qui est évoqué sans jamais être explicité. Il aurait pu être un énième opposant sans saveur, mais Braxton se montre menaçant, avant tout car son interprète sait exactement comment faire ressortir cela sans avoir à parler.

Le personnage est surtout utilisé pour bien replacer les enjeux, obligatoire après la chute de Berlin. Entre Braxton, Red et Liz, tout s’articule autour du pouvoir qui se trouve dans l’information. Le plus difficile est de savoir où celle-ci se cache et réussir à mettre la main dessus. De plus, Les souvenirs sont malléables dans The Blacklist et leur importance et leur interprétation dépend de chacun.

Quoi qu’il en soit, il devient rapidement évident que Braxton n’est pas à la hauteur de Reddington ; ce double épisode nous place alors David Strathairn dans ce rôle ambigu d’antagoniste, installant une relation avec Red qui semble destinée plus à jouer sur les coups bas et la manipulation que sur la violence directe.

Avec Luther Braxton, la série remet en avant le lien mystérieux qui existe entre Liz et Red sans pour autant vouloir encore nous fournir des réponses. Les scénaristes tournent autour et poussent les personnages à faire encore et encore la même chose. L’agent Keene parait à sa façon ne jamais totalement apprendre sa leçon, tirant des conclusions hâtives alors même que le passé aurait déjà dû lui apprendre que les apparences sont toujours trompeuses avec Red. Elle se voit tout de même offrir une piste, si on peut dire, dans laquelle elle pourra s’engouffrer pour tenter de découvrir la vérité – une vérité que l’on espère sera exposée au moins à la fin de cette saison 2. Connaissant The Blacklist, quoi qu’il arrive, on sait que cela va prendre du temps, pour peu que cela mène quelque part – car pour le moment, cela n’a pas vraiment été le cas.

The Blacklist reprend donc sa seconde saison avec un double épisode qui nous ramène aux premiers enjeux de la série, à savoir l’histoire passée entre Liz et Red. Les scénaristes utilisent quelques procédés un peu poussifs – à l’image du traitement médical – pour redéfinir les objectifs de ses personnages. Il ne reste plus maintenant qu’à pleinement capitaliser dessus, mais pour cela, le show va devoir s’éloigner de son habitude de prendre des détours et de fuir les révélations, ce qui n’est pas gagné.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires