The Flash : The Flash contre Queen Bee (1.18)

The Flash : The Flash contre Queen Bee (1.18)

Une série de meurtres orchestrée par des essaims d’abeilles tente d’être contrée par l’équipe du Flash, qui profite du passage de Felicity Smoake et Ray Palmer pour trouver de l’aide.

Après une (dernière) pause avant la fin de sa première saison, la série sur l’homme le plus rapide du monde semble bien décidée à réunir les univers. Les derniers trailers sur les séries DC n’avaient pas menti : All-Star Team Up entame un cycle de plusieurs épisodes ou l’équipe de Barry Allen va rencontrer, à Central City ou à Starling City, des membres de la team Arrow, et inversement. Il y a donc tous les éléments pour exciter les fanboys, avec un ingrédient supplémentaire qui fait la différence ici : l’humour.

Forcément, avec Felicity Smoake et Ray Palmer à l’affiche, difficile d’envisager un épisode qui ne soit pas un tant soit peu marrant, involontairement évidemment. Les deux personnages de Arrow, avec leur maladresse naturelle et leur naïveté confondante sont les principaux atouts de l’épisode. Malaises, silences gênants, réflexions déplacées… toutes les faiblesses comportementales du couple sont exploitées avec malice. La présence de Ray bénéficie grandement à Cisco qui trouve un compagnon techno-geek à sa hauteur, et la relation entre Barry et Felicity reste toujours aussi touchante et sincère. Comme le confident qu’elle ne peut avoir à Starling City, l’informaticienne trouve chez le policier scientifique l’écoute suffisante pour parler de ses sentiments. Avec même la très réussie séquence du combat d’ordinateur, nous sommes désormais en droit de nous demander légitimement si Felicity ne serait pas mieux dans la team Flash pour de bon.

Grâce notamment à Felicity donc, la bad girl de la semaine trouve une existence assez intéressante au sein de l’épisode. Si l’enquête pour déterminer son identité reste classique et très prévisible, la description ponctuelle du personnage et le mystère global qui l’entoure dans sa première partie amènent un (léger) suspense qui n’avait pas été aussi bien maitrisé depuis longtemps dans The Flash. Reste la performance d’Emily Kinney (The Walking Dead), un peu trop cabotine, mais c’est un problème plus global dans cette série où les vilains sont tous légèrement trop théâtraux.

L’épisode possède cependant – et comme toujours – un problème majeur : les interactions entre les personnages centraux. Malgré la révélation faite à Eddie dans l’épisode précédent, la relation entre le flic et sa compagne ne décolle pas plus. Le comportement d’Iris, si à la rigueur compréhensible, semble tout à fait mal intentionné et ne sert évidemment qu’à perpétuer la sempiternelle hésitation de la journaliste à rester ou non avec Eddie au profit de Barry. À ce stade, et avec seulement cinq épisodes restants, les amourettes d’Iris sont le cadet de nos soucis, et visiblement aussi ceux de Barry, puisque le Flash tente de percer une bonne fois pour toutes le secret de Wells.

Ce dernier, plutôt en retrait dans l’épisode, est néanmoins central. Felicity et Cisco vont être eux aussi mis au courant, de différentes manières, des doutes de Barry. Si la première va l’apprendre tout à fait logiquement par la bouche de Barry, Cisco va lui faire des « rêves » d’une réalité qui n’a pourtant jamais existé. Une facilité scénaristique impardonnable qu’il faudra pourtant avaler pour permettre à Caitlin, dernière personne à croire que Wells est un saint, de développer elle aussi des suspicions.

Cet épilogue permet donc, avec une certaine fainéantise, de commencer la traque finale du Reverse-Flash. Cela ne nuit toutefois pas à All-Star Team Up qui est un épisode très agréable à suivre mené tambour battant et bénéficiant à plein régime de la présence de deux personnages à la capacité comique inégalable. On ne s’en plaindra pas.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link