Aller au contenu
Séries The Flash : Ragdoll (5.05)

The Flash : Ragdoll (5.05)

  • par
  • 3 min read

The Flash Saison 5 Episode 5 - The Flash : Ragdoll (5.05)

Quand cette saison 5 de The Flash débuta, l’arrivée de Nora fit souffler un léger vent de fraicheur. Celui-ci s’est rapidement dissipé et la fille de Barry est devenue un problème plus qu’autre chose.

Cet épisode 5 tente de rectifier cela en se concentrant sur le couple Iris/Barry, pendant que Nora se tient à l’écart. À un certain degré, cela fonctionne, même si une fois de plus l’histoire autour du père de Caitlin se révèle être plus captivante.

Quoi qu’il en soit, cet épisode introduit le méchant Ragdoll dans l’univers de The Flash. Ce contorsionniste méta est visuellement intéressant, mais il est loin d’être aussi marquant et terrifiant que Pretzel Jack dans la saison 4 de Channel Zero qui était incarné par le même acteur, Troy James. En fait, le problème de Ragdoll est surtout qu’il n’est qu’un accessoire scénaristique. D’ailleurs, il n’est même pas vaincu à l’écran étant donné que l’affrontement se déroule pendant que l’on est occupé ailleurs avec Iris et Barry.

En bout de course, Ragdoll ou un autre criminel, cela ne change pas grand-chose et cela en dit également long sur l’endroit où se trouve la série à présent. Par le passé, l’ennemi de la semaine se devait d’être un challenge qui permettait aux personnages de progresser et/ou à la mythologie de se développer. Dorénavant, ils se suivent et sont interchangeables. Seul Cicada compte réellement et l’on ne le voit plus en ce moment.

Heureusement donc que cette saison 5 de The Flash a plus que cette histoire d’Iris qui cherche à connecter avec Nora et qui s’inquiète à propos de la personne qu’elle pourrait devenir. Ce n’est pas un sujet sans pertinence, mais le traitement explore un angle assez limité qui ne développe pas un propos vraiment substantiel.

À l’opposé, la storyline sur le père de Caitlin possède un potentiel un peu plus tangible, notamment quand on nous suggère que Killer Frost pourrait être liée aux Dieux grecs. Cela étendrait réellement la mythologie du show. De plus, l’histoire se déroulant avec des personnages qui mènent une enquête au lieu de simplement réagir aux attaques d’un ennemi, il y a quelque chose d’intrigant.

Enfin, nous avons Cisco qui prend conscience qu’il ne pourra peut-être plus redevenir Vibe à la suite de ses blessures et il remet en question sa place dans l’équipe. Ce n’est pas quelque chose de nouveau dans la série, mais c’est toujours une bonne chose de rappeler que, avant de laisser Cisco n’être défini que par ses pouvoirs, il avait déjà une utilité incontestable.

Concrètement, les scénaristes de cette saison 5 de The Flash semblent ignorer que leur principal problème est que leur formule est vraiment fatiguée et qu’il est temps de la renouveler légèrement. En attendant que cela se produise — si cela arrive un jour —, on peut compter sur les personnages secondaires pour maintenir le bateau à flot. Pour combien de temps encore ?

Étiquettes: