The Flash : Courir vers la crise (6.01)

9 Oct 2019 à 16:00

Avec l’Arrowverse qui s’apprête à être bouleversé par une crise comme elle n’en a jamais connue, et la disparition future de Barry pivot dans cet évènement, il n’y a pas une minute à perdre dans cette reprise de The Flash. Cette saison 6 commence sans prendre trop de détours. Le temps est clairement compté et il y a des choses à accomplir avant le cross-over Crisis on Infinite Earths. Ce season premiere a donc pour vocation de poser les bases de la première partie, les enjeux propres à la série, tout en devant s’accommoder du fait que la série devrait sortir transformer de l’évènement attendu qui ne peut être ignoré.

Pour commencer, il faut d’abord réussir à aller de l’avant, faire le deuil de Nora pour Barry et Iris, après un été à se noyer dans le travail dans le but d’essayer, en vain, de tourner la page. L’équipe créative de The Flash a pour habitude d’instaurer un statu quo pour mieux le briser, et il est présentement question de passer d’un sacrifice à un autre. La famille West a cela dans le sang.

Barry court donc d’une crise à une autre, ayant à peine le temps de gérer ce qui lui arrive. À ce stade, cela pourrait même servir d’excuse à la manière un peu déplorable dont il traite ses amis. Dans tous les cas, cela représente assez bien le travail scénaristique sur la série, et sa difficulté à se relever de ses propres erreurs de par le peu de temps qui est pris pour en assumer les répercussions et recalibrer la série en conséquence. Tout doit être fait en même temps, à l’image de cette reprise qui jongle entre l’instauration des enjeux de cette première partie de saison, ceux pour les personnages, ceux de l’épisode et enfin, ceux pour le cross-over.

Dans d’autres circonstances, devoir trouver comment stopper l’apparition de trous noirs à Central City aurait de quoi susciter de l’anxiété et créer une course contre la montre digne de ce nom. Pour The Flash, au fond, c’est un peu la routine, et le moment de panique face à un Barry qui ne répond pas ne fonctionne que grâce à Candice Patton, qui porte sur ses épaules la partie émotionnelle de l’épisode — ce qui est maintenant la norme. Les saisons passées nous ont démontré que c’était trop lourd à porter pour ce pauvre Barry, dont les gémissements ont toujours eu tendance à tirer la série vers le bas.

Un équilibre cherche à être maintenu, avec un Barry qui tente de dissimuler ses blessures derrière une apparence joviale. Pourquoi pas, surtout qu’il n’y a pas que la tragédie des West-Allen qui doit se jouer. Il y a aussi celle du nouveau méchant, à savoir le Dr. Ramsey Rosso (Sendhil Ramamurthy), vieil ami de Caitlin qui, suite à la mort de sa mère d’une rare forme de cancer, a peut-être trouvé un remède. Une chose est sûre : il n’y a pas de temps pour faire dans la subtilité, présentement. S’il rien ne permet de prédire quel genre de menace Rosso doit représenter, on ne va pas passer une partie de la saison à questionner sur son identité. Un bon point pour The Flash.

Généralement, cet épisode de The Flash enchaine les scènes pour installer le plus vite possible certaines bases pour la suite. Ainsi, à peine un problème se manifeste pour Caitlin que Ralph trouve assez vite son origine pour mieux nous introduire au fait que cette saison 6 sera celle de Killer Frost. Elle va donc prendre les devants, la série ayant sans aucun doute plus à dire à son sujet que sur Caitlin à ce stade. Son duo avec Ralph reste de qualité, ce dernier devrait aussi avoir le droit à son intrigue, avec son investigation pour retrouver Sue Dearborn – aka sa femme dans les comics.

Concrètement, cet épisode de The Flash mène une sorte de course contre la montre, pour introduire le plus d’éléments possible le plus rapidement possible. Tout n’est pas encore là (Harrison Wells refaisant en général son apparition au troisième épisode), mais il est difficile de passer outre l’aspect précipité de cette reprise qui laisse assez peu de temps pour respirer, tout en cherchant quand même un équilibre entre action et émotion. Cela a été dit, la première partie de cette saison est tout simplement pre-Crisis, et cela pousse dès lors l’équipe créative à juste foncer. S’il n’y a pas le temps pour étirer sans raison une intrigue, cette saison 6 de The Flash pourrait bien délivrer plus que ce qu’on attend d’elle.

Statue The Flash Tv Series Dc Gallery
List Price: EUR 50,99
Price: EUR 50,99
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link