Aller au contenu
Séries The Flash Saison 6 Episode 18 : Payer les violons

The Flash Saison 6 Episode 18 : Payer les violons

  • par
  • 3 min read

The Flash saison 6 episode 18 - The Flash Saison 6 Episode 18 : Payer les violons

Après avoir découvert la vérité sur Iris (et par extension, Camilla et Singh), Barry Allen et l’équipe doivent faire face aux retombées dans ce nouvel épisode de The Flash. Au lieu de prendre le problème à bras le corps, notre super-héros traverse une nouvelle crise existentielle et il n’est pas le seul. L’ambiance est un peu morose et le retour de Pied Piper n’y change rien.

Crisis on Infinite Earths a entrainé la réécriture de différents évènements. Le rapport de l’équipe créative avec Pied Piper est à l’évidence compliqué, et cet épisode nous introduit à une troisième version de l’histoire. Introduit dans l’épisode 11 de la saison 1, on l’avait revu en saison 2 lorsque Barry avait entrainé des changements dans la ligne temporelle. Le revoilà de retour au sein de cette sixième saison, avec une dent contre le super-héros de Central City.

Si on peut légitimement comprendre la détresse émotionnelle dans laquelle se trouver la Team Flash après les récents évènements, cet épisode de The Flash nous rappelle à quel point ils sont centrés sur eux-mêmes et leurs motifs rarement aussi louables qu’ils voudraient bien nous le faire croire. Barry est en effet forcé de demander de l’aide à Hartley Rathaway/Pied Piper suite au retour de GodSpeed, voleur de speedforce. Pour le pousser à cette collaboration, Le Flash offre en échange d’aider le bras droit de Pied Piper qui a été blessé et est maintenu en vie par Mercury Labs. On passe les détails pseudo-scientifiques pour retenir le fait que le pauvre gars serait encore dans une situation plus que difficile si Barry n’avait pas eu besoin de Pied Piper. La Team Flash a un don certain pour travailler sur certains problèmes quand cela l’arrange.

Pour ne rien arranger, les membres de l’équipe ont tendance à se sauter à la gorge, confrontés au fait qu’ils sont tout simplement impuissants pour aider ceux qu’ils aiment. Reste Cecile qui est là pour inspirer Cisco comme il se doit et de manière plus percutante que Barry Allen qui doit d’abord être remis sur le droit chemin par Nash. On enchaine alors les bonnes paroles pour remplir l’épisode qui n’a pas grand-chose à nous dire.

À ce stade, on aurait pu simplement espérer voir l’équipe s’organiser pour être mieux préparée pour se confronter à Eva, continuer son investigation sur le couple McCulloch pour obtenir des informations supplémentaires et possiblement pertinentes pour les aider. Au lieu de cela, Cisco gémit sur ses propres aptitudes, Amara est toujours en froid avec Nash et Barry pense qu’il ne peut rien faire ou presque sans une speedforce illimitée. Au lieu de cela, les scénaristes envoient Ralph remonter le moral à Killer Frost ; la grossesse de Danielle Panabaker ne justifie aucunement la mauvaise gestion du personnage qui aurait dû, comme Joe, être mis à l’écart pour mieux expliquer à quel point elle n’est pas concernée par ce qui se passe.

Autant dire que la Team Flash rebondit très mal après les récentes révélations. S’il est naturel de les voir se confronter au fait que les doubles de leurs êtres aimés les ont dupés pendant tout ce temps, cela est mal inséré et ne fait qu’entrainer cet épisode vers le bas. L’ensemble enchaine les échanges creux qui sont loin de faire diversion et de contenter en attendant qu’Eva passe à l’action.

Étiquettes: