The Good Fight : Trump s’invite dans la partie (1.03)

The Good Fight Saison 1 Episode 3 - The Good Fight : Trump s’invite dans la partie (1.03)

Alors que l’élection de Trump influe sur les affaires d’Adrian et Barbara, Maia rend visite à son père et va de surprise en surprise. Pendant qu’elle seconde Diane sur une affaire de médecin accusé pour avoir aidé à distance des étrangers, Lucca doit affronter Colin Morello.

Après deux épisodes qui allaient déjà bien plus loin que la simple introduction, cet épisode 3 intitulé The Schtup List nous précise un peu plus l’identité et le programme que va suivre la série. Ne pas faire de Diane la seule décisionnaire de son patrimoine et, par extension, de ses choix permet à The Good Fight de développer une approche différente de The Good Wife. L’avocate est un protagoniste parmi les autres et, dans la mare de sa nouvelle firme, elle doit apprendre à nager avec les autres poissons, à se plier à leurs règles.

Loin de paraître plus éclaté, le récit s’en retrouve renforcé. Ce n’est pas les personnages et les intrigues qui jonglent avec les décisions de Diane, mais l’inverse. Son partenariat avec Adrian et Barbara répond à des décisions, des prérogatives et des motivations extérieures, ce qui contribue à consolider la place de ces deux personnages.

Ainsi, l’élection de Donald Trump influence déjà leur cabinet. Voir Adrian et Barbara se confronter sur l’arrivée de Diane est enthousiasmant, mais c’est dans la conduite de leur business avec ce client récalcitrant et le contexte politique qu’ils deviennent réellement intéressants. En 3 épisodes, leurs personnalités sont clairement définies et il y a pourtant encore du potentiel à explorer.

De même, si Diane mène l’affaire judiciaire de la semaine, c’est surtout Lucca qui va prendre les devants. Cette histoire de médecin accusé d’espionnage, bien qu’impeccablement écrite, est alors prétexte pour développer un peu plus le personnage. Les complications qu’engendre la rencontre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle alimentent l’intrigue tout en asseyant définitivement la jeune avocate comme un protagoniste de premier plan.

Maia, elle, est un peu plus isolée mais n’est pas en reste. Avec le scandale qui éclabousse son père, il est désormais question de chercher des réponses, peu importe les moyens. La jeune femme, face aux révélations qui lui parviennent, n’hésite pas à jouer avec le feu et les lois. Grâce au jeu parfait de Rose Leslie, cette intrigue prend vraiment une direction alléchante, n’oubliant pas des touches burlesques à l’aide de Marissa. Bien loin de la politique de The Good Wife, ce troisième épisode montre que la série n’hésite pas à prendre des risques sur une histoire au long cours.

Certes, The Good Fight utilise les mêmes codes visuels, musicaux et narratifs que The Good Wife, mais c’est pour donner corps à une histoire orchestrée de manière bien différente. The Schtup List utilise alors avec brio sa galerie de personnages, la situation politique et son schéma traditionnel au service d’un épisode maîtrisé, définissant un peu plus l’identité de la série.

Tags : The Good Fight moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires