The Investigation : Toute la vérité sur la mort de Kim Wall

The Investigation Saison 1 - The Investigation : Toute la vérité sur la mort de Kim Wall

Alors que le True Crime n’est pas en reste, la minisérie The Investigation nous arrive du Danemark avec l’ambition de montrer que le genre peut encore surprendre pour de bonnes raisons.

En 2017, une journaliste suédoise est morte alors qu’elle était à bord du sous-marin artisanal d’un excentrique danois. La police pense qu’il s’agit d’un meurtre et arrête ainsi leur unique suspect qui raconte sa version de l’histoire. D’autres suivirent, chaque nouvelle explication poussant les détectives dans plus d’impasses tandis que la presse fait tout un spectacle sordide de l’affaire.

Quelques années plus tard, alors qu’il travaillait sur un autre projet, le scénariste et réalisateur Tobias Lindholm (Borgen, Mindhunter) a rencontré le détective (désormais retraité) Jens Møller Jensen qui lui a parlé de son rôle dans cette affaire. Lindholm découvrit de cette manière la vérité, celle que les journalistes n’ont pas raconté et il a décidé d’en faire la série la plus respectueuse possible.

The Investigation avait tout pour devenir une simple série True Crime de luxe de plus. Elle s’attaque à une affaire qui a fait la une des journaux dans son pays. Une histoire de meurtre aux détails toujours plus glauques et au suspect qui aime l’attention. Tous les ingrédients étaient bien présents pour donner le jour à une de ces séries qui fascinent en raison de sa perversion, mais ce n’était donc pas ce que Tobias Lindholm voulait faire.

Dans les six épisodes qui composent cette minisérie, nous n’entendons pas le nom du coupable. Celui de sa victime, par contre, est bien mis en avant. Kim Wall était une journaliste militante qui parcourait le monde pour offrir une voix aux marginalisés. Pourtant, à sa mort, la sienne fut étouffée et son identité lui a été retirée au profit d’un honteux spectacle sordide se jouant dans les médias.

Il n’est donc pas étonnant que The Investigation, dans une quête honnête de véracité, se retrouve à donner à Kim Wall l’hommage qu’elle méritait. Cela n’a pas été une mince affaire pour le détective Jens Møller Jensen (incarnée par Søren Malling) qui dirigeait une petite équipe d’enquêteurs et une large flotte de plongeurs qui passèrent des semaines à la recherche d’indices qui permettraient d’obtenir la condamnation du tueur.

Ici, il n’est pas question de jouer le coup du mystère autour du coupable. Tout est vraiment à propos de la frustrante procédure, celle qui fait fonctionner le système judiciaire danois pour le meilleur et le pire. Avec le procureur Jakob Buch-Jepsen (Pilou Asbæk) qui passe régulièrement rappeler ce que les policiers doivent démontrer — ce qui change à chaque fois que le tueur adapte son histoire pour coller aux nouvelles découvertes —, il n’y a pas vraiment la place pour des twists qui redistribuent toutes les cartes.

En fait, The Investigation ne cherche pas à faire le spectacle. Il n’est pas question de suspense, mais de procédure, d’émotions, de dévotion et de limitations. Avec Jens qui développe une connexion avec les parents de Kim Wall, le récit devient rapidement plus personnel et les échecs qui ponctuent l’enquête frappent alors toujours plus fort à mesure que les jours passent. Cela atteint le point que toutes les découvertes paraissant mener à la vérité se retrouvent accueillies avec doute, car les analyses ne livrent jamais la preuve définitive recherchée. En l’absence de celle-ci, l’incertitude plane et le poids de celle-ci devient étouffant.

Tobias Lindholm a utilisé les bateaux et les hommes qui ont participé à l’enquête. Il a parlé avec la famille de Kim Wall et les détectives. Il a fait de The Investigation un récit animé non pas par le besoin de captiver le spectateur, mais par celui d’être honnête. Cela donne une série plus humaine qu’escomptée et qui est volontairement frustrante.

Dans ce sens, The Investigation atteint son but. Elle montre que le genre du True Crime fonctionne aussi quand il ne s’articule pas autour d’un tueur. Il a fait de cette histoire celle de Kim Wall et non celle de son meurtrier. Ainsi, cette minisérie s’inscrit dans la continuation de ce que certaines productions britanniques ont proposé ces dernières années en redonnant une voix aux victimes. Cela est fait dans la sobriété et avec un rythme lent, mais maitrisé. Le résultat est aussi immersif qu’il est atypique. Une réussite dans son genre.

Tags : Séries Scandinaves moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires