The Leftovers : Bienvenue à Miracle (2.02)

the leftovers saison 2 episode 2 - The Leftovers : Bienvenue à Miracle (2.02)

Deux mois après les émeutes, le calme est revenu à Mapleton. Kevin et Nora se reconstruisent ensemble et décident de quitter la ville pour Miracle.

The Leftovers a clairement surpris son monde avec son épisode de reprise de saison 2 qui s’éloignait complètement du casting de la première saison et de sa situation géographique. Le deuxième épisode s’avère plus sage dans son déroulement, puisqu’il reconnecte directement avec la fin de la première saison et délivre une sorte de nouveau season premiere du point de vue des Garvey. On pourra regretter l’absence de prise de risque, mais il faut bien reconnaitre une maîtrise sidérante sur le plan visuel et émotionnel.

On passe régulièrement du rire aux larmes, d’une sensation d’apaisement à une véritable gêne. En alliant jeu d’acteur et mise en scène, la série parvient à toucher et à impliquer le spectateur dans des scènes en apparence futiles. Une « bête » scène de confession ? Transcendée par les acteurs. L’arrivée à Miracle ? Sublimée par la mise en scène, aérienne comme rarement. Rarement, car la réalisatrice Mimi Leder filme les personnages au corps, usant d’énormément de gros plans pour capter le moindre sentiment émanant de leur visage. La prestation des différents interprètes fait le reste. Exceptionnel est probablement le mot qui convient le mieux pour décrire l’alchimie entre ces derniers, qui font passer énormément de choses par leur langage corporel.

Ainsi, le malaise ressenti par Kevin dès son arrivée dans leur nouvelle demeure contamine immédiatement l’audience qui a bien du mal à se sentir rassuré. Bien sûr, les quelques apparitions de Patti à travers des séquences hallucinatoires qui promettent de jouer énormément dans les péripéties à suivre n’y sont pas étrangères. Elles symbolisent non seulement la grande difficulté qu’à Kevin de tout lâcher pour passer à autre chose (là où Nora est capable de prendre des initiatives radicales) mais également son incapacité à se pardonner pour ses fautes passées. De celle-ci naît la crainte que tout recommence, qu’il ne puisse jamais se détacher du malheur dans lequel il vit depuis 3 ans. Lors d’une discussion avec son père, ce dernier lui fait d’ailleurs savoir qu’il est heureux que son fils ait retrouvé son sens de l’humour. Or le spectateur n’a connu de Kevin Garvey que l’homme torturé et en conflit avec soi-même. L’épisode capte ainsi magnifiquement cette lutte que mène le personnage face à lui-même et sa volonté de changer avec son environnement.

On pourrait presque voir cet épisode de The Leftovers comme un retour aux sources si le lieu n’avait pas changé. À ce propos, la série effectue un approfondissement intéressant de la mythologie de Miracle, peut-être le plus gros point faible de la reprise. L’arrivée des Garvey permet d’entrevoir l’extérieur du périmètre réservé aux résidents. Un campement est dressé dans le parc national, permettant aux étrangers d’y résider de façon temporaire et le statut d’une personne est représenté par un bracelet, obligatoire à l’intérieur de la ville. Un contrôle très strict est donc mis en place, qui s’étend jusqu’à la mise en quarantaine des animaux. Miracle a beau avoir acquis une reconnaissance quasi biblique, appuyé par un bon travail sur le background visuel (message publicitaire diffusé dans les haut-parleurs, vente aux enchères si rare qu’elle occasionne une flambée des prix), elle est pourtant loin d’être accessible à tout le monde.

Moins surprenant que le premier, ce second épisode a au moins le mérite de nous reconnecter complètement à l’ensemble des personnages, et mettre définitivement un terme à l’exposition. Le cliffhanger de fin annonce d’ailleurs une suite des plus intéressantes pour les deux familles concernées qui devraient finalement être traitées à parts égales dans la suite de l’aventure.

On ignore par contre quel sort va être réservé à Tom et à sa mère, l’épisode ayant laissé très peu de pistes à ce sujet à travers une scène on ne peut plus faible. L’arc narratif de Tom fut clairement le plus défaillant de la première saison, presque handicapant, et les showrunners auraient peut-être dû faire le choix de l’écarter définitivement. Sa réapparition dans la seconde n’a rien d’un hasard et laisse à penser qu’une place, conséquente ou non, lui sera une nouvelle fois offerte. Il ne reste plus qu’à espérer que cette partie de l’histoire n’occasionne pas de brusque chute de rythme au milieu d’un fil conducteur bâti pour l’instant sur des bases solides.

L’exposition touche à sa fin pour ce début de saison de The Leftovers, qui choisit de se consacrer cette semaine à la famille Garvey. Toujours aussi démonstrative dans sa plastique, la série prend moins de risque que dans son season premiere mais se charge de définitivement mettre en place son récit et ses personnages pour la suite d’une saison qui s’annonce sous les meilleurs auspices.

Tags : The Leftovers moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires