Aller au contenu
Séries Autres séries The Sinner Saison 4 : La dernière enquête d’Harry Ambrose boucle la série de manière satisfaisante

The Sinner Saison 4 : La dernière enquête d’Harry Ambrose boucle la série de manière satisfaisante

  • par
  • 4 min read

The Sinner Saison 4 Episode 8 - The Sinner Saison 4 : La dernière enquête d’Harry Ambrose boucle la série de manière satisfaisante

Cela est officiel, cette saison 4 de The Sinner est également la dernière. Même si elle a vendu comme étant une anthologie, la série n’a jamais pleinement adopté les caractéristiques du format, mais son approche d’une affaire par saison lui permet de se terminer de manière satisfaisante, notamment en ce qui concerne Harry Ambrose (Bill Pullman), laissant peu en suspens.

Ainsi, la saison 4 reprend un an après la précédente enquête, tandis qu’Harry Ambrose se rend sur une île sur la côte de Portland pour une escapade de convalescence avec sa partenaire, Sonya (Jessica Hecht). Quand il assiste au suicide de Percy Muldoon (Alice Kremelberg), la fille d’une influente famille de pêcheurs locaux, et que le corps n’est pas retrouvé, Ambrose vient en aide au chef de la police Lou Raskin (Joe Cobden) dans son investigation pour découvrir ce qu’il s’est réellement produit. Il plonge alors dans un mystère qui fait doucement monter la paranoïa dans cette communauté noyée dans les secrets.

Habituellement, une saison de The Sinner débute avec un crime dont le coupable est désigné de manière explicite. Harry Ambrose est là pour comprendre quelles étaient les motivations du responsable. Dès la saison 3, la formule a commencé à évoluer et, dans cette saison 4, elle se transforme pour devenir bien plus traditionnelle, puisque Harry passe la saison à chercher qui sont les véritables criminels sur cette île et, surtout, quels sont leurs crimes.

Dans ce sens, le suicide de Percy n’est que la partie visible d’un mal qui ronge autant sa famille que le reste de la communauté. Comme toujours, Harry est l’électron libre qui sème le chaos en posant les questions qui dérangent. Néanmoins, son habituel comportement obsessif qui ne cesse de le mettre en danger est animé par une culpabilité qui le pousse à contempler sa propre fin.

En effet, Harry ne s’est pas remis de ses actions dans l’affaire Jamie Burns (Matt Bomer). L’idée des scénaristes est de créer un parallèle entre l’acte de Percy et ce qu’il envisage lui-même de faire. En tentant de comprendre ce qui a mené la jeune femme à mettre un terme à sa vie, il se retrouve à questionner ce qui le motive lui-même. L’ensemble devient donc thérapeutique, en explorant la culpabilité de Percy et son incapacité à la dépasser, Harry réalise ce qui l’empêche d’aller de l’avant. Cela se fait dans la douleur, ce qui est toujours le cas avec lui.

Cette saison 4 de The Sinner s’éloigne peut-être en apparences des bases de sa formule, mais elle est bien moins changée qu’on aurait pu le penser. L’essence de la série est peu affectée, en particulier quand il est question des secrets qui en cachent d’autres. Chaque couche de mensonges exposée par Harry en révèle une autre qui nous plonge encore plus profondément dans la psyché des personnages.

C’est un voyage éreintant, mais il se termine sur une bonne note — même si Harry laisse derrière lui une communauté en ruine. La série n’a jamais montré l’ambition de livrer des enquêtes policières parfaitement bouclées avec les méchants qui paient et les gentils qui gagnent. Au contraire, Harry a toujours été animé par son obsession pour la vérité, peu importe les conséquences pour lui et les autres. C’est ce qui l’a plongé au fond du trou et c’est ce qui l’aide finalement à entrevoir la lumière. Ce n’est pas fait de manière soignée, mais le résultat est là.

Même si elle n’a pas été entièrement pensée comme étant la toute dernière de la série (nous ne savons pas si Harry compte maintenant véritablement embrasser sa retraite ou partir à la recherche d’une nouvelle enquête), cette saison 4 de The Sinner nous livre une conclusion qui est thématiquement et narrativement satisfaisante. L’investigation est impeccablement menée grâce à un découpage des épisodes qui aide à jongler avec les révélations et les menaces de manière efficace, tout en permettant au parcours d’Harry de toujours avoir du sens. Ce fut de nouveau éprouvant, pour toutes les bonnes raisons possibles.

La trois premières saisons de The Sinner sont actuellement disponibles sur Netflix en France. Il n’y a pas encore de date pour la mise en ligne chez nous de cette saison 4.