The Terror Saison 2 : Une histoire de fantôme qui s’égare

The Terror Saison 2

Après avoir adapté le roman de Dan Simmons qui donne son nom à la série, The Terror nous revient avec une saison 2 qui propose une histoire originale avec une nouvelle équipe scénaristique aux commandes, un casting différent et surtout un cauchemar qui trouve son origine à la fois dans la réalité et le folklore japonais.

Intitulée The Terror: Infamy, cette saison 2 développée par Alexander Woo et Max Borenstein débute en 1941 alors que les États-Unis entrent en guerre contre le Japon après l’attaque de Pearl Harbor. Nous plongeons à ce moment-là dans la vie de Chester Nakayama (Derek Mio), un américain d’origine japonaise qui rêve d’une existence libérée des contraintes imposées par sa communauté. Il veut voir le monde et le photographier.

Naturellement, ce n’est pas ce qu’il va se produire, puisque Chester et les siens sont envoyés dans un camp d’internement américain durant la Seconde Guerre mondiale. Avec sa famille et Luz (Cristina Rodlo), sa petite-amie qui est enceinte de lui et se retrouve alors en captivité à ses côtés, Chester doit fait face à une horreur plus importante que celle de l’emprisonnement et de la trahison de son pays. Il est confronté à un Yūrei, un esprit tourmenté qui revient parmi les vivants. Celui-ci en a après Chester et il va affecter ceux qui partagent sa vie.

Ainsi, The Terror: Infamy est avant toute autre chose une histoire de famille compliquée. Les secrets sur le passé de Chester et de ses parents doivent être exposés pour permettre à cette affaire de fantôme de prendre pleinement forme. Bien entendu, le contexte historique est ce qui apporte une réelle différence, mais ce sont également les croyances japonaises qui trouvent une place de choix au cœur du récit.

Dans ce sens, cette saison 2 affirme sans difficulté sa propre identité. D’ailleurs, plus les personnages parlent japonais et plus l’histoire devient intéressante. Il faut dire que les Américains ne sont pas très bien servis, étant limités à incarner des archétypes nécessaires qui auraient néanmoins pu être étoffés.

Cela aurait certainement pu aider à donner corps à la réalité des camps dans lesquels les Japonais américains ont été envoyés. Les scénaristes sont tellement préoccupés par ce qui affecte Chester qu’ils n’ont pas offert assez d’espace aux autres personnages pour que l’horreur de ces camps puisse être pleinement retranscrite. Celui dans lequel l’action prend en partie place n’a pas une bonne équipe médicale et les militaires qui le dirigent sont limités par leurs ordres. Le reste est timidement esquissé, s’appuyant sur le fait que l’existence même des camps est une idée répulsive pour ajouter une couche supplémentaire de tragédie, mais cela est bien maigre.

Là où la première saison explorait quelque chose de viscéral pour donner corps à son horreur, cette saison 2 de The Terror se repose sur des concepts génériques qui ne trouvent une réelle forme qu’à l’approche de la conclusion. D’ailleurs, c’est loin du camp que cette histoire de fantôme prend de l’épaisseur. Le problème est que tout s’articule autour de Chester, un personnage fade interprété par un acteur qui ne cesse de faire éclipser par ceux qui l’entourent.

C’est regrettable, car l’ensemble aboutit sur une jolie conclusion et délivre un plaidoyer nécessaire en faveur du devoir de mémoire. Les Américains sont comme les autres, peu enclins à mettre en avant leurs erreurs passées et, dans ce sens, le réel accomplissement de cette saison a été de parler d’une page peu glorieuse de l’Histoire de laquelle on peut apprendre des choses.

Avoir un sujet pertinent n’est malheureusement pas suffisant pour sauver The Terror: Infamy qui souffre d’un scénario qui explore trop tardivement les forces d’une histoire qui s’égare trop longtemps sur un personnage principal peu engageant. On ne retrouve donc pas le niveau de la première saison. Le résultat n’est pas totalement inintéressant, mais le fil conducteur n’était pas assez fort pour éviter à l’ensemble d’être finalement et regrettablement anecdotique.


Vous pouvez retrouver l’intégralité de la série The Terror en France sur le service Amazon Prime Video.

Tags : The Terror moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link