The Walking Dead : Horde de zombies en vue ! (6.01)

the walking dead saison 6 episode 1 daryl 600x400 - The Walking Dead : Horde de zombies en vue ! (6.01)

Suite à la mort de Pete, Rick prend le contrôle à Alexandria. Lorsqu’il découvre une horde de zombies dans une carrière, il met un plan en place pour pouvoir s’en débarrasser.

The Walking Dead saison 5 se terminait sur un meurtre. Rick tuait Pete, alors que Morgan faisait son apparition. Les deux anciens amis doivent alors apprendre à se connaitre de nouveau au sein de ce premier épisode de la saison 6 – intitulé First Time Again.

On retourne donc à Alexandria qui doit rapidement faire face à une menace de taille : un nombre incalculable de morts-vivants s’accumulent dans une carrière et la seule sortie qui existe mène doucement les morts-vivants vers la communauté.

Voilà de quoi faire monter les enjeux et d’éviter de plonger dans une réflexion poussive sur les dérives psychologiques de Rick. Scénarisé par Scott Gimple et Matt Negrete, l’épisode reprend bien quelques temps après les derniers évènements pour ensuite être alimenté de flashbacks (en noir et blanc) nous révélant progressivement le plan de Rick pour éliminer tous ces zombies.

L’ensemble sert avant tout à interroger sur la nature même du leader. Deanna est toujours là, mais se repose entièrement sur Rick. Les méthodes de ce dernier ne sont remises en cause que par un seul membre d’Alexandria, un certain Carter qui n’est présent que pour cela. Il est là pour objecter, comploter, se ranger, accepter et rien d’autre. Il n’existe que pour être une opposition. Celle-ci est pourtant pertinente, mais The Walking Dead n’a pas envie de donner tort à Rick ou en tout cas de le pousser à revoir ses positions à l’aide d’un personnage si unidimensionnel.

Si la fin pouvait laisser supposer que Morgan représenterait une sorte d’opposition pour Rick, ce n’est pas vraiment le cas. Si ce dernier émet des réserves, elles sont là pour nous signifier que derrière son implacabilité se dissimule encore cet homme qui a sauvé la vie à Morgan. Les scénaristes cherchent avant tout à maintenir visible l’humanité qui habite Rick malgré le fait qu’il est de plus en plus froid et impitoyable.

Il y a donc des zombies à extirper de la carrière avant qu’ils ne viennent à Alexandria. Bien qu’il puisse être logique de ne pas tout simplement y mettre le feu (question de ressources, de moyens techniques ou autres), il est regrettable que personne ne remette en cause le plan risqué de Rick en proposant des alternatives intéressantes. D’un point de vue divertissement et montée de tension, il va de soi que rien ne vaut celui de Rick. Ça ne veut pas dire qu’il ne pouvait pas y avoir un plan B, plus de monde impliqué dedans ou juste des suggestions qui auraient été éliminées.

S’il est difficile de contester l’approche de Rick, le scénario étant construit pour éviter que cela se fasse trop, il est quand même bien de voir que les autres membres du groupe – tout particulièrement avec Glenn et Maggie – insufflent un optimisme où il est possible de travailler pour obtenir sa rédemption. Il n’y a jamais eu autant de vivants dans The Walking Dead et ces derniers gagnent à ne pas être que de simples bras au service de Rick et des autres. Ou de potentiels futurs zombies ou juste des redshirts. De nouveaux visages font ainsi leur apparition, dont un certain Heath (personnage issu du comic book) qui vient étoffer la distribution pour modifier quelque peu la dynamique entre les personnages.

Moins meurtris, ces derniers laissent plus de place pour l’espoir. Cela s’accorde aussi assez bien avec nos survivants qui avaient été consumés par la noirceur du monde qui les entoure et tente alors de s’accrocher autant qu’ils peuvent à l’envie de vivre qui a été réanimée en eux. L’insertion de quelques notes humoristiques, bien que moindre, est également étrangement bienvenue et légitime. Au vu du contexte, difficile d’imaginer que personne ne développe un léger sens de l’ironie…

The Walking Dead nous revient donc en tout cas avec une saison 6 qui s’ouvre avec une reprise ambitieuse en nous offrant une tonne de zombies, mais en cassant le rythme et la tension à l’aide des flashbacks. Il est plutôt aisé de comprendre le choix créatif d’un tel montage dans le sens où cela permet d’insérer un peu de style et de s’éloigner d’une narration linéaire qui aurait sûrement délivré une première partie bien ennuyante autrement. Avec un épisode durant plus d’une heure, il est difficile de ne pas tout de même se dire que certains passages auraient pu être raccourcis, des informations fournies différemment pour éviter que la dynamique générale en pâtisse. Malgré cela, l’ensemble reste sans aucun doute accrocheur et lance efficacement la saison.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires