The Wire – Ebb Tide (2.01)

10 Déc 2007 à 20:50

the wire 201 - The Wire – Ebb Tide (2.01)
Dès le premier épisode, la difficulté de parler de The Wire s’impose. Comment commencer ? Si on veut un résumé complet, il suffit d’aller sur le site de HBO, qui nous offre des textes riches. La saison précédente prenait place dans le westside de Baltimore. Cette saison s’installe au port.

“They used to make steel there, no?” – Vondas

Nous retrouvons des personnages bien connus : le temps d’une scène ou deux, Kima au saisie, Daniels aux preuves, Herc aux stups… McNulty, quant à lui, a été assigné à la police du port, à sa grande déconvenue. Nous retrouvons aussi String et ses hommes de main, devant gérer les dégâts causés par les arrestations, surtout auprès de leurs fournisseurs, alors qu’Avon Barksdale est derrière les barreaux.

Tout ce monde, que l’on connaît déjà, aide à s’immerger dans l’épisode, et à découvrir le nouveau territoire de la saison : les quais. Là aussi, il y a du trafic. Là aussi, ce n’est pas très limpide. Comme au début de la saison 1, on ne rend pas les choses claires dès le début. À quel type de trafic avons-nous à faire ? Nous assistons aux scènes, essayant de déterminer la place de chacun. Frank Sobotka, le responsable syndical des dockers, envoie son neveu Nick, faire affaire avec Vondas, l’homme de main du Greek. Ce n’est pas la première fois, et il s’agit d’un système bien huilé. Sobotka place un container de façon à ce qu’un homme de main du Greek (Sergei) vienne le chercher. Mais, ils ne doivent pas se faire repérer et cela doit se faire vite. De la police des transports, l’officier Beatrice Russel patrouille et vérifie les containers. Jusqu’à ce qu’elle voit quelque chose d’anormal. Et c’est ce qui arrive. Elle va alors découvrir une douzaine de jeunes filles mortes.

Pour ce premier épisode, on retrouve le rythme The Wire. On assiste à la mise en place, à la présentation de la situation. Tout se passe calmement. On nous remet dans le bain, sans feu d’artifice, sans évènements majeurs. C’est presque comme si on n’était pas parti. Nos personnages sont à l’identique. Quelques-uns sont aux abonnés absents, tandis que d’autres nous sont introduits. Comme dans la première saison, il s’agit d’appréhender l’univers dans lequel on plonge, avec ses principes, ses codes, mais aussi ses difficultés. Et des difficultés pour le spectateur, The Wire en a à la pelle. Nous ne sommes pas pris pour des idiots, et nos petits neurones se doivent de se mettre en route. Ce qui se passe sous nos yeux à un sens, nous mène quelque part. Pour cette saison, il s’agit d’un petit voyage en bateau.

Tags : The Wire moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires