The Wire – Not For Attribution (5.03)

21 Jan 2008 à 8:48

thewire503 - The Wire - Not For Attribution (5.03)
Marlo continue son plan pour entrer en contact avec le Greek. D’un autre côté, il utilise Proposition Joe pour blanchir son argent. Au Baltimore Sun, des coupes budgétaires entrainent des suppressions de postes, tout le monde craint de perdre son job. McNulty continue à mettre au point son histoire de serial killer.

“They’re dead where it doesn’t count.” – Fletcher

Marlo a décidément beaucoup de projet en cours. D’abord, entrer en affaire le Greek, et pour cela, il faut il aller étape par étape et donc satisfaire au demande de Vondas. Ensuite, il veut blanchir son argent, et pour y arriver, il utilise sans honte Proposition Joe, alors qu’il essaie de le doubler. Et pour finir, il veut Omar. Du côté téléspectateur, il apparaît que ce n’est surement pas une chose des plus judicieuses, mais Omar a toujours amener sa petite touche d’imprévisibilité dans le jeu. Nous le revoyons donc pour la première fois de la saison, et son retour à Baltimore est maintenant quasi certain. L’avenir de West Baltimore est de plus en plus incertain.

Du côté flic, McNulty et son plan tordu ne rendent pas Bunk très heureux. D’ailleurs, à le voir faire, on à l’impression que le brave Jimmy est en train de s’enfoncer au point de ne jamais plus pouvoir remonter. Son histoire est un peu fumeuse, mais l’arriver de Lester dans la magouille redonne un peu de substance et donne même envie de voir plus loin. En général, dans The Wire, quand une idée s’annonce mal, elle finit de manière relativement satisfaisante, ce qui devrait être encourageant pour la suite, alors qu’il faut tout de même avouer que voir McNulty avoir une idée de serial killer, ce n’était pas un bon départ, vu son état actuel.

Au Baltimore Sun, coupe budgétaire oblige, il y a un peu de remoud. Malgré tout, il serait plus intéressant de voir les journalistes en pleine investigation. Scott continue sur sa lancée, et C’est Daniels qui va en faire les frais. Cette affaire permet de relier deux mondes, celui de la mairie et celui de la presse, vu que Norman Wilson était éditeur au Sun.

Il y a encore à développer, comme la petite virée de Michael, son frère et Duquan, mais je pense que cela aura un impact plus tard, donc, autant ne pas ce lancer dans des analyses peu viables. La petite révolution au sein de la police ne fait elle aussi que commencer, ce que feront Daniels, Burrell et Rawls n’est pour le moment que pure spéculation, laissons l’histoire se dérouler devant nos yeux. Il reste encore des absents cette saison, Prez, Cutty ou Calvin. D’ailleurs, Carver et Herc n’ont pour le moment fait que des apparitions anecdotiques. Alors, tout le monde n’a pas forcément un rôle à jouer, mais il n’est pas très présomptueux d’avancer que l’histoire ne va faire que se complexifier durant les épisodes à venir. Je trouve même que pour le moment, les choses ne semblent en être qu’à la mise en place, alors peut-être que j’en attends plus qu’il n’y en aura vraiment, mais The Wire a toujours réussit à surprendre, il n’y a pas de raison que ce ne soit pas le cas cette saison.

Tags : The Wire moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires