The Wire – Stray Rounds (2.09)

18 Déc 2007 à 18:02

the wire 209 - The Wire – Stray Rounds (2.09)
La bataille pour les territoires se finit en fusillade, où un gamin de neuf ans se prend une balle perdue. Est-ce Bodie et ses potes ou les autres qui en sont responsables ? Pour le commerce, quoiqu’il arrive, cela ne fait qu’empirer la situation.

“The world is a smaller place now.” – The Greek

Stringer Bell décide de s’associer avec Proposition Joe. S’il avait eu de la bonne came, la fusillade n’aurait pas eu lieu, le gamin ne serait pas mort, et la situation serait différente. Il demande à Brianna de convaincre Avon, mais le résultat est le même : il refuse de céder. Par contre, s’il ne peut régler le problème de la drogue, il peut apporter une contribution au manque d’homme, et il fait venir de New York, Frère Mouzone, qui arrive à la fin de l’épisode.
L’opposition entre Avon et Stringer, et leur mode de pensée, leur façon de faire des affaires se creusent de plus en plus. Stringer est dehors, Avon à l’intérieur. Je ne suis pas sûre qu’il apprécie comment son ami mène le business. Les conséquences vont finir par surgir. Pour Bell, il va d’abord falloir régler le problème Mouzone pour pouvoir refaire du chiffre, et exploiter sa nouvelle alliance.

Cette nouvelle alliance est justement en mauvaise posture. Le fournisseur de Proposition Joe est toujours sous la surveillance de la police. Il faut quand même admettre que l’équipe du Greek est du genre confiant, et ne songe pas trop qu’on peut les surveiller. Ils agissent avant tout par mesure de sécurité. La police est prudente, et il suffit juste de prendre son mal en patience. Vu les conversations téléphoniques, la proie est facile à suivre.

La situation va quand même se compliquer quand Valchek va voir l’ampleur de l’enquête. Si Rawls et Burrell paraissent d’accord avec la tournure des évènements, Valcheck a ouvert le dossier pour Frank Sobotka, et le reste, à l’évidence, ça ne l’intéresse pas. Bravo pour la moralité et l’intégrité. On est en train de lui dire qu’on peut faire tomber un gros poisson et tout ce qui l’intéresse, c’est Sobotka, petit dans la mare. Mais, vraiment petit. Même son neveu Nick apparaît être bien plus impliqué dans les affaires à l’heure actuelle.

Ziggy nous prépare un mauvais coup. Il a décidé de faire de l’arnaque tout seul. On commence quand même à connaître le personnage, et jusque-là, il n’est rien sorti de bon de ces petites entreprises. Il semble quand même plus affirmé sur ce coup là, même si je doute que tout se passe comme il le veut.

J’ai comme le sentiment d’un vague ralentissement de rythme, déjà présent dans le précédent épisode. Il y a de la retenue dans les évènements.

Tags : The Wire moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires