The Wire – The Dickensian Aspect (5.06)

11 Fév 2008 à 10:24

thewire506 - The Wire – The Dickensian Aspect (5.06)
Chris et Marlo cherchent partout Omar après sa disparition mystérieuse. La presse nationale commence à s’intéresser à l’affaire du tueur de sans-abris. Templeton doit poursuivre ses reportages et décide de passer du temps avec les SDF. McNulty et Freamon espèrent que le battage médiatique leur ramène des fonds, ce qui ne sera pas le cas, ils doivent trouver une solution pour pousser les choses plus loin. Le Bunk reprend l’enquête sur les meurtres commis par Marlo et ses associés, et ce, depuis le début.

“If you have a problem with this I understand Completely.” – Freamon

Après plusieurs épisodes à ne pas trop saisir où cette histoire bidon, montée de toutes pièces par McNulty, allait pouvoir nous mener, on comprend, ou disons plutôt, on aperçoit, là où l’équipe de The Wire veut nous emmener. Une chose est sûre, on retrouve un peu de confiance dans l’intrigue qui semblait maudite. Tout débuta par des faux meurtres et nous en somme arrivés à la résurrection de Carcetti, et à celle des écoutes. Pour le premier, quel plaisir de retrouver la passion et le langage bien tranché de ses discours. Le maire de Baltimore a deux conférences de presse, l’une qui n’intéresse personne, mais qui était pour le lancement d’un projet d’amélioration de la vie à Baltimore, et la seconde, sur le tueur en série. Personne ne semble s’intéresser à cette histoire de rénovation des quais, sauf peut-être Nick Sobotka – clin d’œil fort sympathique à la saison 2. A contrario, les meurtres passionnent la presse. Énerver Carcetti se lâche et tout le monde en prend pour son grade. Par la même occasion, il a peut-être trouvé là la cause qui lui permettra de se sortir de son bourbier politique.

Un autre à qui cela réussit, c’est Scott Templeton. Mais voilà, le journaliste ne pensait pas que les choses iraient si loin. Il commence donc par être sollicité par la presse TV, puis doit continuer son travail sur les sans-abris. Il décide de passer du temps avec eux, et tombe sur un ancien soldat traumatisé par la guerre en Irak. Il tient là une histoire forte qui satisfait Gus. Ce dernier n’est pas dupe pour autant, et l’apparition d’une plainte sur une histoire de Scott ne semble qu’attiser ses doutes. On sent bien qu’un homme intègre comme lui n’apprécie pas trop l’affabulation dans sa branche professionnelle. Peut-être est-ce là le début de la fin de Scott.

Tous ne profitent pas autant qu’ils le voudraient du tapage médiatique. Le maire monte sur ses grands chevaux, mais McNulty n’a le droit à rien de plus. Lui qui croyait que les dollars allaient pleuvoir. Avec Lester, ils doivent alors trouver un moyen d’arriver à leur fin, surtout que ce dernier a besoin d’encore plus de matériel pour intercepter les images qu’envoie Marlo par Téléphone. Une idée intéressante et qui nous ramène à l’époque des grandes écoutes qui poussaient les policiers à s’adapter aux nouvelles technologies pour pouvoir arriver à leurs fins. Pour y arriver, l’esprit tordu de Jimmy va trouver une solution qui pourrait fonctionner, mais qui commence à le faire douter.

Marlo, lui, de son côté, continue sa machination. Avoir ramené Omar avait un but, le faire passé pour le meurtrier de Joe. Personne n’y croit, mais personne ne peut s’opposer à celui qui est devenu l’unique fournisseur de drogue. Il distribue et fixe les prix. Le problème assez majeur qu’il lui reste à régler, c’est donc Omar. Ce dernier, même en étant blessé, commence à riposter. Il n’a plus rien à perdre.

Au milieu de tout ça, The Bunk fait ce que The Bunk fait le mieux Good Police work. Il reprend depuis le début son dossier pour tenter de trouver la faille. Il va retrouver Randy Wagstaff, mais ce dernier c’est beaucoup endurci depuis la dernière fois, et il ne lui donnera rien de plus. En fouinant un peu plus, Bunk va trouver un point de départ, Michael et la mort de son beau-père.

On a dépassé la mi-saison, il ne reste plus que 4 épisodes. La machine semble désormais sur la bonne voie, et laisse présager de très bonnes choses pour la conclusion de la série. Rien n’est prévisible, mais cet épisode rend assez confiant pour la suite.

Tags : The Wire moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires