Vikings Saison 6 Partie 2 : Vers un nouveau monde (fin de série)

11 Jan 2021 à 15:00

Vikings Saison 6 Episode 19 - Vikings Saison 6 Partie 2 : Vers un nouveau monde (fin de série)

Il existe deux parties distinctes dans Vikings, les années Ragnar et le reste. La mort de Ragnar aurait été la fin logique de la série, mais celle-ci s’est poursuivie. Avait-elle vraiment des choses substantielles à rajouter ? C’est à débattre. Maintenant que l’heure des adieux est arrivée, ce débat pourrait surement avoir lieu et, malheureusement, la conclusion serait probablement négative.

Nous ne sommes cependant pas là pour discuter de la seconde partie de Vikings dans son ensemble, mais de la seconde partie de la saison 6, à savoir les 10 derniers épisodes. Nous reprenons où tout s’était arrêté. L’armée du Prince Oleg (Danila Kozlovky) domine les Vikings avec l’aide d’Ivar (Alex Hogh Andersen). De son côté, Bjorn Ironside (Alexander Ludwig) a été laissé pour mort, mais il n’a pas encore rendu son dernier souffle.

La guerre continue et, en l’espace de deux épisodes, elle est conclut. Trois épisodes plus tard, toute la storyline des Russes est bouclée. La suite servira à emmener les survivants à la fin, beaucoup mourront, quelques-uns pourront poursuivre leur voyage. Ces ultimes épisodes sont vraiment là pour entrainer la série à son terme et celui-ci n’apparait pas forcément aussi naturel qu’on aurait pu l’escompter.

Le problème est que l’écriture de Michael Hirst souffre toujours des mêmes problèmes — et pourquoi cela aurait-il changé à ce stade ? Depuis un moment, il tend à étirer excessivement des situations qui perdent alors une grande partie de leur attrait. Cela affecte particulièrement les quatre derniers épisodes qui nous ramènent dans le Wessex pour une nouvelle confrontation avec Alfred (Ferdia Walsh-Peelo). Si le combat finit par avoir lieu, l’attente fut longue. Le souci n’est pas tant que le scénario prend son temps à livrer l’action, mais qu’il n’offre rien de solide pour nous faire patienter. D’ailleurs, si l’affrontement ne déçoit pas, c’est une autre histoire pour les morts des personnages clés qui en découlent. C’est un peu comme s’il fallait tuer ces figures marquantes de la série à ce moment-là parce qu’il ne reste plus assez de temps pour trouver une autre façon de le faire. Une en particulier, légèrement éloignée du reste, apparait presque gratuite.

Cette fin de saison 6 de Vikings n’est cependant pas qu’à propos des morts. Il y a aussi de la politique à Kattegat, mais cela n’a plus la saveur d’atan. King Harald (Peter Franzen) l’explique assez bien quand il justifie son désir de repartir mener des conquêtes, il n’y a rien à faire en temps de paix pour un guerrier comme lui. Il ne vit que pour se frotter à la mort. D’une certaine manière, Michael Hirst met en avant le souci de la série à ce stade. Là où Ragnar rêvait de construire un futur et de faire des découvertes, personne n’a su donner corps à sa vision par la suite. Tout ce qui restait était la routine des guerriers, un cycle infernal qui ne fait que se répéter.

C’est quelque chose qu’Ubbe (Jordan Patrick Smith) doit confronter de son côté. Il a justement décidé de réaliser le rêve de son père. Il prend la mer en direction de l’ouest. Il y a un nouveau monde à découvrir. Son périple est mouvementé, mais nous mène à la fin de la série d’une manière presque inattendue. Ubbe observe que la voie des Vikings n’a pas de futur. Il se demande si les Dieux sont même encore avec lui. Il va là où il peut repartir à zéro, loin des combats.

Couplée à la conclusion se déroulant dans le Wessex, cette partie de l’histoire suggère qu’une page se tourne pour la culture viking. Qu’il n’y a pas de place pour eux dans le futur s’ils persistent à refuser d’évoluer. C’est une validation des ambitions de Ragnar qui donne l’impression que ces saisons sans lui n’étaient vraiment qu’un long épilogue. Il est mort depuis un bon moment, mais son peuple commence tout juste à percevoir ce que sa vision leur demandait réellement.

Avec ces dix ultimes épisodes, cette fin de saison 6 de Vikings livre une conclusion convenable, à défaut d’être mémorable. Le sentiment qu’un chapitre se clôture se fait à peine ressentir, probablement parce que le sort des enfants de Ragnar semblait être scellé depuis longtemps. Il y a indéniablement de bonnes choses dans cette dernière partie, mais l’ensemble sonne légèrement creux et les adieux paraissent arriver un peu trop tardivement en fin de compte.

Pour rappel, la saga va se poursuivre sur Netflix dans Vikings : Valhalla dont l’histoire prendra place de nombreuses années après la fin de la série originale.

Tags : Vikings fin de série moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires