We Are Lady Parts Saison 1 : Sous mon voile, la grenade (sur BrutX)

We Are Lady Parts Saison 1 - We Are Lady Parts Saison 1 : Sous mon voile, la grenade (sur BrutX)

Un groupe punk. Ouais d’accord. Un groupe de punk féminin. Ah, ça devient intéressant. Un groupe de punk féminin et de confession musulmane. Qu’est-ce que cette série ? La réponse ? We Are Lady Parts. Une comédie britannique créée, écrite et réalisée par Nida Manzoor (Doctor Who) pour Channel 4 et qui débarque sur la plateforme BrutX.

Plus précisément, la série débute lorsque Amina (Anjana Vasan), jeune étudiante un tantinet maladroite et rêvant de trouver un bon mari, croise la route des Lady Parts, groupe de punk constitué de femmes musulmanes qui recherche, désespérément, une guitariste. Et comme le hasard fait bien les choses, Amina est une excellente guitariste, si l’on fait abstraction du fait qu’elle vomit systématique lorsqu’elle est sur scène.

Les 6 épisodes de cette saison 1 ont tout de ces petites grenades dont les Anglais aiment bien nous bombarder de temps à autre. Entre sa narration un brin empruntée à Ally McBeal, avec une Amina narrant à grand renfort de fantasmes illustrés sa vie et celle de son groupe, et sa tonalité qui ressemble à du Jane Austen remixé par Virgnie Despentes, We Are Lady Parts vient secouer les préjugés et autres stéréotypes sur les femmes musulmanes.

En effet, la série tient avant tout à montrer toute la richesse et la diversité d’une communauté souvent caricaturée. Que cela soit Saira (Sarah Kameela), bouchère la journée, ou Ayesha (Juliette Motamed), conductrice Uber, en passant par Momtaz (Lucie Shorthouse) qui bosse dans une boutique de lingerie ou Bisma (Faith Omole), mère et créatrice de BD féministe, Nida Manzoor vient mêler des femmes pratiquant leur religion de manière différente et ayant des désirs tout aussi différents. De nombreuses scènes comiques mettent en avant les oppositions animant le groupe, comme lorsque Amina suggère de changer les paroles de quelques chansons manquant de se faire littéralement étriper par Ayesha.

Pour autant, jamais la série ne tient à concevoir une forme d’animosité dans ce groupe. C’est même tout le contraire, la créatrice et scénariste fait de ces visions de vie différente une vraie force. Toutes ensemble s’en sortent, car elles peuvent s’appuyer les unes sur les autres. Véritable série de sororité, We Are Lady Parts peut se laisser aller à quelques intrigues sentimentales, mais à la fin, c’est bel et bien l’amitié liant ses femmes qui se fait essentielle. Ce n’est pas un hasard si la dernière scène de la saison voit ce girl band monter sur scène, ensemble, et s’éclater, ensemble.

Mais il y a plus encore à aimer chez We Are Lady Parts. Son sens du dialogue et des répliques qui saisissent la trachée. Ses chansons originales toutes accrocheuses et d’une drôlerie absolue. Les diverses divagations d’Amina qui permettent de voir des séquences toujours inventives. Si la série parle de féminisme, d’islamophobie ou même d’homosexualité, Nida Manzoor à l’intelligence de ne jamais faire de ses personnages des emblèmes devant défendre une cause. En effet, dans We Are Lady Parts, chacune est ce qu’elle est, les raisons de pourquoi l’une porte le voile et l’autre non n’ont aucune sorte d’importance. Et c’est cela qui est rafraichissant, car elle montre qu’une série peut être d’une modernité absolue sans coller dans la bouche de ses personnages des justifications permanentes.

Alors oui, We Are Lady Parts fut un petit coup de cœur pour ma part aussi inattendu qu’évident. Face à cela, je ne peux que dire une chose, regardez cette série et préparez-vous à devoir rechercher les divers titres de cette BO qui tournera en boucle dans vos playlists. Une fois cela fait, vous pourrez croiser les doigts pour qu’une saison 2 soit commandée.

Publié au début du mois d’aout 2021, cet article est aujourd’hui remis en avant à l’occasion de l’arrivée de cette saison 1 de We Are Lady Parts en France sur la plateforme de streaming BrutX.

Tags : Séries Anglaises moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires