Alien Raiders

14 Fév 2009 à 17:53

alien raiders - Alien Raiders

Un groupe armé débarque dans une supérette à Buck Lake, petite bourgade d’Arizona. L’un d’eux doit leur dit qui tuer, mais les évènements tournent mal et ce dernier se fait aussi tué. Ce dernier les aider à détecter qui était contaminé par un parasite alien…

De loin, Alien Raiders a des allures de téléfilms Sci Fi, dont la seule raison qui nous pousse à regarder est souvent le casting. Avec cette idée en tête, appuyée par un titre tout à fait douteux, j’avais décidé de passer mon chemin devant cette production dont je ne savais pas grand-chose. Ce fut Fabien, qui, pour une raison qui m’est inconnue, si ce n’est son fort attrait pour le genre, me révéla que non, Alien Raiders n’était pas ce que j’imaginais.

Finalement, assez curieuse par ce retournement de situation, je me jette à l’eau. Je n’ai rien contre une heure et des poussières en compagnie de Carlos Bernard et de ses acolytes venus dézingués de l’alien.

Film à petit budget, une grande partie se déroulera dans la supérette, où une menace plane, mais celle-ci n’est pas, au départ, très définie. L’intrigue se révèle assez bien montée, car les informations nous sont fournies au fur et à mesure, jouant sur nos nerfs, et sur le suspense que cela provoque. On apprend donc ce qu’il faut savoir, sans s’encombrer des détails, pour faire progresser l’histoire. Dans les lieux, nous avons notre groupe armé, qui va essuyer des pertes, et quelques otages, qui n’ont pas été relâchés. Une fois les flics arrivés, ils sont bloqués, et ils doivent donc trouver où se cache le(s) parasite(s) avec une méthode impliquant la douleur. On tire quand il faut, on monte le ton aussi, synonyme de l’angoisse que les protagonistes doivent véhiculer, que cela soit du côté des preneurs d’otages, que de ceux qu’ils détiennent.

Ainsi, on peut bien le dire, Sci Fi Channel devrait en prendre de la graine. Alien Raiders n’a aucunement la prétention de s’imposer comme un chef d’œuvre ou un film ambitieux, mais  le tout se révèle être bien construit et bien monté, tenu par un casting solide. Le gros bémol se trouve peut-être dans la conclusion, un peu trop évidente, mais malgré cela, c’est assez prenant pour tous ceux qui aiment les films de ce genre (dont je fais bien évidemment partie).

Le film a par ailleurs gagné trois prix : deux au ShockerFest (le Science Fiction Genre Award et meilleure actrice pour Courtney Ford) et un au Shriekfest (meilleur film dans la catégorie thriller).

Tags : Cinéma moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires