American Sniper : Bradley Cooper part faire la guerre pour Clint Eastwood

27 Juin 2015 à 19:14

American Sniper - American Sniper : Bradley Cooper part faire la guerre pour Clint Eastwood

Clint Eastwood s’est fait un nom grâce au western et n’a jamais cessé de revenir vers ce genre. Avec American Sniper, c’est ce qu’il fait une fois de plus, mais il maquille ce retour en le vendant comme un film de guerre.

Ici, il est question de ce tireur d’élite qu’était Chris Kyle. Défenseur des valeurs américaines que son père lui inculqua quand il lui a appris à utiliser un fusil, Chris est déterminé et n’abandonne jamais. Il a tout du héros, mais il n’est qu’un homme qui veut protéger les siens.

C’est de cela que parle principalement American Sniper, mais ce n’est pas réellement ce qui captive le plus Clint Eastwood. Aidé par l’approche linéaire et didactique du scénario de Jason Hall, le réalisateur ne s’encombre pas avec l’exploration d’un sous-texte et va directement au but. Il nous plonge dans la jungle urbaine en Irak, un environnement hostile où Chris Kyle était chez lui.

Durant quatre tours, on suit donc le sniper qui chasse son équivalent syrien et ceux – hommes, femmes et enfants – qui mettent en danger ses frères d’armes. Personne n’est meilleur à faire cela que lui. C’est pour cela qu’il devient une légende vivante parmi les siens.

Eastwood ne manque en tout cas pas une occasion de nous montrer comment Kyle opérait et sa caméra immersive nous dévoile une réalité parfois troublante, parfois exaltante. Néanmoins, c’est au cœur des embuscades que le réalisateur retrouve sa jeunesse et nous rappelle qu’il n’a rien oublié de la manière de réaliser un bon western.

Si American Sniper avait justement été le croisement parfait entre le film de guerre et le western, il ne fait aucun doute qu’il aurait été simplement épique. Certaines séquences sont à couper le souffle, mais elles sont finalement minoritaires, ne servant qu’à ponctuer le déroulement tristement rigide d’un scénario qui semble avant tout chercher à compléter une check-list.

Aussi dévoué que Bradley Cooper a pu l’être à montrer le traumatisme de la guerre s’insinuer progressivement dans la psyché de son personnage, Chris Kyle progresse en mode automatique à partir du moment où il se retrouve sur le terrain. Trop peu d’espace est accordé au temps qu’il passe avec sa famille et encore moins à sa période de réhabilitation qui lui a permis de gérer son stress post-traumatique.

Les sujets les plus sensibles sont évoqués, mais également survolés. L’approche frontale d’Eastwood se révèle alors handicapante, car elle ne permet pas d’apporter des nuances à un scénario qui en manquait finalement cruellement.

Il est difficile quand on regarde American Sniper de ne pas repenser à The Hurt Locker dans lequel Kathryn Bigelow explorait d’une manière bien plus nuancée l’effet de la guerre sur les soldats d’élite qui se mettent à ne vivre que par elle. Clint Eastwood propose indéniablement quelques scènes d’action qui donne de l’intérêt à son film, mais le reste peine à être aussi intéressant. Les motivations de Chris Kyle apparaissent simplistes alors qu’elle pouvait en dire long sur l’Amérique que voulait protéger ce sniper.

Tags : Cinéma moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires