Freefall (TV)

25 Juil 2009 à 12:03

freefall - Freefall (TV)

Dave est un vendeur, le meilleur de son entreprise. Il vend des prêts et quand il rencontre un vieil ami, Jim, il va lui débiter son baratin et le faire signer. Gus est un roi de la finance. Son unique plaisir est de gagner de l’argent et il est doué pour ça. Quand le marché s’écroule, leurs vies aussi.

Freefall est un téléfilm BBC qui traite donc de la crise économique mondiale, mais surtout de son impact en Angleterre. Divisée en deux parties, l’histoire nous présente l’avant et l’après.

Tout débute avec Dave, le vendeur. Il a des contrats d’hypothèque à faire signer et il le fait. Puis, il Gus, le roi de la finance, la star des transferts bancaires, égocentrique qui n’a que son travail dans la vie. Il est persuadé qu’il apporte le bien dans ce monde. Ils sont tous les deux les rouages d’une machine qui entrainera Jim, père de famille qui rêve de sortir sa famille de son quartier pauvre, vers sa propre chute.

Voilà en gros le concept. L’idée est de mettre en image le drame que tant de familles connaissent. Malheureusement, pour ce faire, on nous construit une histoire de toute pièce qui semble délivrer trop d’évidences. On a devant nous une illustration typique. C’est calibré pour être généraliste, un peu tire l’arme, et surtout, pour que l’on identifie parfaitement chaque étape, chaque personnage par le stéréotype qu’il représente.

Certes, les personnages bénéficient d’un peu de développement, mais rien qui apportera de quoi sortir  du cliché. Bien au contraire. Et cette façon de structurer l’histoire, étape par étape, comme on nous l’a tant décrite, donne l’impression que ce drame humain est en réalité un simple docu-fiction peu documenté.

Pour remédier à cela, il aurait certainement mieux valu se concentrer sur un seul angle de l’histoire, mais on veut tout nous montrer, de façon à ce que l’argumentaire soit complet.

Heureusement, pour appuyer la démonstration, on utilise un casting haut de gamme : Aidan Gillen, Joseph Mawle, Dominic Cooper, Rosamund Pike, et Riz Ahmed. Tous délivrent des performances remarquables, arrivant à insuffler de la vie à des personnages trop carrés.

Au final, Freefall délivre totalement ce qu’il promet dans le fond, mais le visionnage ne captive pas et n’intéresse pas vraiment, car il est difficile de s’attacher aux protagonistes. La finalité du projet est donc louable, mais de la part de la BBC, on aurait pu attendre un film plus humain, moins didactique.

Je ne voudrais pas terminer sans évoquer la conclusion qui apporte une pointe de cynisme bienvenue et réaliste. Dave fait maintenant dans l’écologie. C’est brillant.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires