The Imposter raconte l’histoire bien américaine d’un criminel français

10 Juil 2014 à 18:57

The Imposter - The Imposter raconte l'histoire bien américaine d'un criminel français

Le documentaire est un genre cinématographique bien trop facilement négligé à cause de sa forme traditionnellement assez rigide. C’est une idée préconçue qui est parfois tristement vraie, mais on voit de plus en plus d’œuvres adoptant des approches innovantes ou, au moins, qui proposent plus qu’un enchainement d’interviews.

C’est donc le cas avec The Imposterir?t=critictoo 21&l=as2&o=8&a=B00E3P5HVU - The Imposter raconte l'histoire bien américaine d'un criminel français, un film de Bart Layton sorti en 2012 qui parle de Nicholas, un jeune garçon qui avait 13 ans quand il a disparu le 13 juin 1994. En 1997, sa famille apprend qu’il a été retrouvé en Espagne. Pour les proches du garçon, c’est difficile à croire. C’est tout à fait normal, puisque l’homme qui vole l’identité de Nicholas est Frédéric Bourdin, un français de 23 ans qui tente de trouver une échappatoire.

The Imposter n’est donc pas un simple documentaire, c’est un véritable thriller avec des twists incroyables et une figure centrale aussi fascinante que perturbante. Frédéric Bourdin ne cesse de mentir et, même quand cela semble totalement invraisemblable et que la tension monte, il y a toujours quelqu’un pour le croire.

Bart Layton maitrise clairement son sujet dans les moindres détails et mélange des reconstitutions plus que pertinentes à des témoignages pour construire son récit. Le tout est appuyé par Bourdin en personne qui nous conte son expérience de manière aussi envoutante que dérangeante. Difficile de ne pas être captivé par ce que cet imposteur traverse, surtout que, plus le film avance, et plus cela devient improbable.

Le suspense de cette affaire invraisemblable repose sur le fait que rien ne colle dans l’histoire que Frédéric Bourdin raconte, mais ni rien ni personne ne l’arrête. C’est d’ailleurs là le plus tragique, car il est accueilli par les membres d’une famille meurtrie qui veulent tellement croire que Nicholas est de retour qu’ils refusent de voir les incohérences les plus ahurissantes qui leur sont présentées. Cela atteint même un niveau où Bourdin lui-même commence à se demander comment la mascarade peut ainsi se poursuivre. Il faudra un détective privé suspicieux pour ouvrir une brèche dans la masse de mensonges qui n’a jamais cessé de s’accumuler.

Entre des carences affectives importantes, un deuil impossible à faire, des forces de police aussi crédules que la presse, The Imposter pose des questions intelligentes et offre certaines réponses qui surprennent. Le plus étonnant est cependant la manière avec laquelle ce film progresse en entretenant un suspense improbable.

Au bout du compte, on pourrait presque oublier qu’il s’agit d’un documentaire.

Tags : Cinéma moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires