Les Enquêtes du Département V, des films qui feraient une bonne série

20 Août 2015 à 14:47

enquetes du departement v - Les Enquêtes du Département V, des films qui feraient une bonne série

Depuis son explosion au rayon littérature, au cinéma, puis à la télévision avec Forbrydelsen et consorts, le Nordic Noir a quelque peu perdu de sa superbe en trouvant simplement une place naturelle dans le paysage culturel. Victime de son succès, la banalité fut sa récompense. Néanmoins, il ne faudrait pas penser que la qualité n’est plus au rendez-vous, de nouvelles œuvres du genre continuent de paraitre et de se montrer dignes d’intérêt.

Parmi elles, nous avons Les Enquêtes du Département V de Jussi Adler-Olsen qui n’est certes pas une série littéraire toute récente, mais qui est désormais adaptée au cinéma. Les deux premiers romans ont ainsi déjà été portés à l’écran, le troisième arrivant l’année prochaine dans les salles obscures danoises.

On peut dès à présent découvrir Miséricorde et Profanation, deux longs métrages qui mettent en scène Carl Mørck et son assistant d’origine syrienne, Assad, deux policiers qui se retrouvent cantonnés au fameux département V. Là, ils doivent simplement réexaminer d’anciennes affaires et les classer. Le problème pour leurs supérieurs est qu’ils font plus que cela.

Interprétés respectivement par Nikolaj Lie Kaas (Forbrydelsen) et Fares Fares (Zero Dark Thirty), Carl et Assad forment un duo complémentaire de par le fait que tous les opposent. Le premier film s’occupe donc de bien mettre en place la dynamique qui les anime tout en nous offrant une investigation tortueuse.

Les Enquêtes du Département V suivent les codes du genre au point que ces thrillers procéduriers s’y retrouvent prisonniers. Les scénarios de Nikolaj Arcel se déroulent de manière méthodique en construisant les intrigues de façon linéaire – même si les histoires ne le sont pas. L’accent est mis sur la psychologie des personnages, la découverte des motivations des responsables. Le tout suit un découpage presque trop mécanique.

L’originalité des récits de Jussi Adler-Olsen est la place que les coupables occupent. Dans Profanation par exemple, nous savons ainsi dès le départ que Ditlev Pram (Pilou Asbæk – Borgen) est responsable. On l’accompagne donc en parallèle, alors qu’il tente de couper l’herbe sous le pied des enquêteurs. L’intérêt repose dès lors sur la chasse qui propose d’exploiter au mieux les particularités de la personnalité du détective Carl Mørck.

Suivre l’évolution de ce dernier ou encore voir les pièces du puzzle s’assembler est suffisant pour captiver du début à la fin. Le souci est que l’ensemble manque d’envergure pour permettre aux Enquêtes du Département V d’être des films notables. Dans la forme, avec une belle photographie, les deux longs métrages tirent un réel profit des extérieurs danois, mais cela n’est pas assez pour compenser le manque de personnalités de ces deux épisodes.

Le terme épisode est plus qu’adapté, car Miséricorde contient tous les éléments du pilote d’une série, tandis que Profanation se repose entièrement sur l’exposition faite dans le premier opus pour construire son intrigue. De plus, certaines scènes n’ont strictement aucun intérêt par elle-même, mais en trouvent un si le spectateur est investi dans les personnages. Concrètement, Les Enquêtes du Département V forment un dyptique qui a tout d’une série TV – et ce n’est pas une qualification à prendre de manière péjorative.

En fait, on peut même dire qu’il est regrettable que ces adaptations n’aient pas été faites sur le petit écran où ces histoires auraient pu donner le jour à un procedural drama réellement intéressant. En tant que films, le résultat est divertissant, mais anecdotique. Cela dit, quand on aime le genre, savoir qu’il va y avoir une suite est une bonne nouvelle – on peut toujours se tourner vers les livres en attendant.

moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires