The Unloved

29 Mai 2009 à 18:58

the unloved - The Unloved
Après avoir été frappée par son père (Robert Carlyle), Lucy (Molly Windsor) rencontre l’assistante sociale, qui la place dans une maison d’accueil pour jeunes.

The Unloved est la première réalisation de Samantha Morton, qui a aussi participé au scénario, ce dernier s’inspirant de sa propre expérience. Autant dire que son enfance n’a pas été une tranche de rigolade. Elle a donc souhaité que l’œuvre soit télévisuelle plutôt que cinématographique, pour la rendre plus accessible à un public jeune, même si j’ai des difficultés à imaginer ce dit public s’installer bien volontairement dans le canapé pour un programme qui s’annonce on ne peut plus dépressif.

Cette production porte magnifiquement son titre, car il est évident que ce que l’on en tire, c’est l’absence d’amour que ces jeunes dans le système connaissent. Julie, comme tous les autres, car, pour aggraver le dossier, une fois sur place, ce ne sont pas forcément des adultes consciencieux et voulant prendre soin de la petite fille qui croisent la route de Lucy, allant même jusqu’à avoir un responsable abusant physiquement de l’adolescente avec laquelle la gamine partage sa chambre.

Comme il se doit, The Unloved a hérité de critiques on ne peut plus positives. Les Anglais aiment ces œuvres à sujet grave, et elles sont plus que de raison acclamées. Malheureusement, on ne peut pas dire que cela soit souvent justifié, et ce téléfilm ne fait pas trop exception à cette règle.

C’est, en vérité, assez long, et disons-le clairement, chiant. La réalisation prétentieuse digne de ce type de programme ne sert aucunement la cause. Plan long, limite contemplatif à l’occasion, que l’étudiant en cinéma pourrait prendre un malin plaisir à décortiquer tout le symbolisme qui s’y cache, mais qui vient sans difficulté rendre plus que pesant et ennuyeux le visionnage.

Il est sûr que le but de The Unloved est de montrer la solitude et la perdition de l’enfant, l’indifférence du monde adulte face à sa situation désolante. Cela, on peut le dire, c’est une réussite. Où la machine déraille, qu’est-ce qui ne va pas dans le système, cela par contre, ce n’est pas avec The Unloved qu’on pourra y voir un peu plus clair, car nous ne savons aucunement comment cela se passe, l’histoire étant racontée du point de vue de Lucy.

The Unloved nous raconte l’histoire d’une petite fille, battue, puis délaissée, voire abandonnée dans un système qui n’en a que faire d’elle. S’il est évident que tout ce qu’on peut vouloir au cours du visionnage, c’est emmener Lucy loin de ce monde, ce dernier réussit assez bien à faire que l’on veuille nous aussi partir, en changeant de chaine. Et ça, c’est évident, ce n’est pas bon signe.

Tags : Cinéma moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires