Flashback : Papa Schultz

Papa Schultz - Flashback : Papa Schultz

Titre Original : Hogan’s Heroes
Titre Traduit : Papa Schultz
Créateurs : Bernard Fein & Albert S. Ruddy
Années : 1965-1971
Nombres d’épisodes : 168
Casting : Bob Crane (Col. Robert E. Hogan), Werner Klemperer (Col. Wilhelm Klink), John Banner (Sgt. Hans Georg Schultz), Richard Dawson (Cpl. Peter Newkirk), Robert Clary (Cpl. Louis LeBeau), Larry Hovis (Sgt. Andrew Carter), Ivan Dixon (Sgt. James ‘Kinch’ Kinchloe), Leon Askin (General der Infanterie Albert Burkhalter), Sigrid Valdis (Hilda), Howard Caine (Maj. Wolfgang Hochstetter).

L’histoire : Durant la Seconde Guerre mondiale, en Allemagne, les prisonniers du Stalag 13 sont gardés par le Colonel Klink et le Sergent Schultz qui sont supposés avoir tout sous contrôle. En réalité, le Colonel Hogan les manipule à sa guise et tous les prisonniers s’affairent à anéantir les plans des allemands, entrant et sortant librement du camp.

Souvenirs

Comédie de la fin des années 60, Papa Schultz a, comme d’autres de cette époque, été très présente sur ma télévision durant mes jeunes années. C’est en tout cas un show que j’ai toujours apprécié, parce que Schultz était juste stupide et que, franchement, c’était marrant.

L’idée de la série est de parodier la guerre en humiliant les nazis. Le rire soigne les blessures, quand on sait qu’une partie du casting a fréquenté les camps de concentration ou perdu de la famille à cette époque, il est difficile de le voir autrement.

En tout cas, ce camp de prisonniers de guerre était assez folklorique, et si le colonel Hogan était finalement le personnage le moins marrant de la série, les prisonniers et leurs gardiens fournissaient ce qu’il fallait pour compenser. Mon préféré a toujours été Klink (et son monocle). Il faut dire que le doublage n’aidait pas le personnage à être autre chose qu’une blague ambulante. Cela pouvait aller au point qu’il faisait presque pitié.

Je n’ai pas souvenir d’être parvenu à voir l’intégralité du show. Je pourrais blâmer cela sur la programmation, mais ma disponibilité aux heures de diffusion était également responsable. Cela dit, je ne trouve pas ça très gênant, car même si voir des inédits étaient toujours un plaisir, les épisodes se revoyaient très bien et, il faut l’avouer, cela devenait assez rapidement répétitif.

Je ne critiquerais pas le fait que les allemands devaient toujours perdre, mais le contexte posa des limites qui se voyaient bien et qui poussaient donc à la répétition.

Quoi qu’il en soit, Papa Schultz est une comédie de guerre à succès qui a fait rire et qui sait toujours le faire aujourd’hui.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires