10 séries dont vous ignorez peut-être l’existence #PeakTV (5ème édition)

13 Nov 2019 à 15:00

Vous connaissez le refrain à présent, nous sommes en plein dans l’ère du #PeakTV, il y a juste trop de séries à la télévision américaine, et cela n’est pas près de changer. On ne le sait que trop bien chez Critictoo, puisque l’on tente de vous tenir au courant de tout ce qui diffusé, à défaut de pouvoir donner notre avis sur tout (et de très loin).

Quoi qu’il en soit, il y a toujours plus de séries sur les services de streaming qui seront bientôt à égalité avec les networks et le câble, qui freine un peu ces derniers temps. Une fois de temps en temps (voir la première liste, la seconde, la troisième et la quatrième), nous vous offrons donc une liste de dix séries dont vous ignorez peut-être l’existence.

Notre but ici est surtout d’illustrer la diversité de l’offre actuelle en rappelant l’existence de shows discrets, parfois atypiques, parfois très conventionnels qui pourraient intéresser certains d’entre vous (ou non).

Undone (Amazon)

Créée par Kate Purdy et Raphael Bob-Waksberg (BoJack Horseman), Undone n’est pas une série d’animation traditionnelle, puisqu’elle utilise le même procédé créatif que le film A Scanner Darkly de Richard Linklater. L’image est ainsi créée à partir de prises de vue réelles à l’aide de la technique de la rotoscopie. Au niveau de l’histoire, nous suivons Alma Winograd-Diaz (Rosa Salazar) qui mène une existence banale jusqu’au jour où elle a un accident de voiture qui est provoqué par une vision de Jacob (Bob Odenkirk), son père décédé. À travers des visions toujours plus persistantes, il l’encourage à employer un pouvoir mystérieux qui pourrait lui permettre de voyager à travers l’espace et le temps dans le but de lui sauver la vie. Cette quête va mettre en péril les différentes relations qu’Alma entretient avec ses proches et cela la pousse à remettre en question sa santé mentale.

David Makes Man

David Makes Man (OWN)

Créée par Tarell Alvin McCraney (Moonlight), David Makes Man est un coming-of-age drama qui nous propose de suivre l’histoire de David (Akili McDowell), un jeune prodige de 14 ans qui vit dans un quartier difficile. Hanté par la mort d’un ami proche, il doit s’appuyer sur sa mère pour trouver une voie loin de la pauvreté. Il se retrouve alors à devoir choisir entre la rue où il a grandi et une éducation supérieure qui pourrait l’en éloigner.

Florida Girls (Pop)

Comédie de Laura Chinn qui se base en partie sur la jeunesse de cette dernière sur la côte ouest de la Floride, Florida Girls s’intéresse à quatre jeunes femmes dont l’existence stagnante n’est pas sans problème. Pour Shelby (Laura Chinn), Jayla (Laci Mosley), Kaitlin (Melanie Field) et Erica (Patty Guggenheim), voir leur seule amie ambitieuse prendre la route pour aller vivre ses rêves loin de la Floride les pousse à confronter leur propre absence d’ambition, alors qu’elles font tout pour éviter de continuer à s’enfoncer dans la pauvreté. Heureusement, elles sont toujours là les unes pour les autres.

Perpetual Grace, LTD (Epix)

Thriller néo-noir développé par Stephen Hoey, Bruce Terris et Steve Conrad (Patriot), Perpetual Grace, LTD nous propose de suivre James (Jimmi Simpson), un petit criminel à la dérive qui est recruté par Paul Allen Brown (Damon Herriman) pour qu’il l’aide à dérober les millions de dollars que ses parents — Pa (Ben Kingsley) et Ma (Jacki Weaver) — ont extorqués à leur communauté par le biais de leur église. En effet, le pasteur et sa femme ont utilisé la religion pour voler les économies des innocents qui venaient chercher auprès d’eux de l’aide durant des périodes difficiles et ils ne comptent pas se laisser faire. James va devoir gagner la confiance de Pa et Ma en devenant accro à la drogue pour que le couple décide de l’accueillir. Après cela, il doit les envoyer au Mexique où ils seront détenus pendant deux semaines, ce qui lui donnera le temps d’endosser l’identité de Paul pour récupérer l’argent… Rien ne se passe comme prévu.

Sorry For Your Loss (Facebook Watch)

Cette création de Kit Steinkellner nous présente Leigh (Olsen), jeune auteure reconvertie en prof de fitness, trois mois après le décès de son mari, Matt (Mamoudou Athie), dans des circonstances qui resteront volontairement floues. L’histoire revient alors sur les deux des mois les plus difficiles, mais décisifs, de sa vie, passant avec elle par toute une gamme d’émotions, de la colère à l’acceptation.

American Housewife (ABC)

Sitcom de Sarah Dunn, American Housewife met en scène Katy Mixon dans la peau de Katie Otto, une mère de trois enfants qui prend soin de sa famille imparfaite dans la ville de Westport dans le Connecticut qui est habitée par des mères « parfaites » et leurs enfants « parfaits ».

Coisa Mais Linda (Netflix)

Créée par Heather Roth et Giuliano Cedroni, et scénarisée par Pati Corso et Leo Moreira, Coisa Mais Linda se propose de nous entrainer à travers le regard de 4 femmes au cœur d’une révolution culturelle qui pris place à l’aube des années 60. Nous sommes en effet en 1959 et Rio de Janeiro est l’endroit où il faut se trouver. Après avoir été abandonnée par son mari, Maria « Malu » Luiza transforme son restaurant en un club de bossa-nova. Finalement, elle peut vivre comme elle l’entend et, avec l’aide de ses amies, elle réclame son indépendance en faisant de son club un succès.

In The Dark (The CW)

Création de Corinne Kingsbury (Fam, Back in the Game), In The Dark raconte l’histoire de Murphy (Perry Mattfeld), une jeune femme aveugle dans la vingtaine, qui mène une existence relativement chaotique, et ses proches ont de plus en plus de mal à tolérer son comportement. Cela ne s’arrange pas quand Tyson, son meilleur ami qui est un adolescent vendeur de drogue, disparait et personne ne veut croire qu’il a été tué. Murphy décide de traquer par elle-même le meurtrier de Tyson et se montre plus déterminée que jamais, prenant des risques qui poussent sa famille à bout.

Jett (Cinemax)

Création de Sebastian Gutierrez (Women in Trouble), Jett se centre sur Daisy « Jett » Kowalski (Carla Gugino), tout juste sortie de prison, qui est forcée de reprendre ses activités illégales sans tarder. Un criminel aussi dangereux qu’excentrique a besoin de ses services et il ne compte pas se les voir refusés. Il la met sur un job qui va lancer de manière inattendue une série d’évènements qui mettront beaucoup de personnes en danger, et Jett a bien l’intention de s’en sortir libre et vivante.

Los Espookys (HBO)

Comédie créée par Julio Torres, Ana Fabrega et Fred Armisen, Los Espookys s’intéresse à un groupe d’amis qui transforme leur amour pour l’horreur en un business original. Ils se proposent de fournir de l’horreur à ceux qui en ont besoin en créant en scène des situations terrifiantes à l’aide d’effets spéciaux improvisés. Ils effraient leurs clients pour le plaisir.

Les avez-vous vu ? Dites-nous quelle(s) série(s) discrète(s) vous aimez ?

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link