Oliver Queen et Felicity Smoak, le superhéros et sa girl Wednesday Partie 2

13 Oct 2015 à 12:50

oliver felicity vacances 600x400 - Oliver Queen et Felicity Smoak, le superhéros et sa girl Wednesday Partie 2

Cet article s’inscrit dans la suite de « Oliver Queen et Felicity Smoak, le superhéros et sa girl Wednesday » publié pour la Saint Valentin 2015. Il comprend des spoilers sur la saison 3 et l’épisode 1 de la saison 4.

Dans Green Arrow (4.01), Oliver et Felicity sont en couple. Après un tour du monde qui nous fait nous interroger sur l’état des finances de Mr Queen, on retrouve les deux tourtereaux résolument ancrés dans la traditionnelle vision de la vie de banlieue américaine. Felicity transforme sa poubelle en véritable Puits de Lazare des omelettes. Oliver ne court désormais plus après personne, mais juste pour maintenir son corps en forme. Ensemble ils sont heureux, et rien ne se met en travers de leur bonheur.

On ne va pas se mentir, ils ont mis du temps à en arriver là. Avant cela, encore des décisions tordues d’Oliver, des conseils de Diggle et des pleurs de Felicity. Cette dernière fut un moment avec Ray Palmer, ce qui ne s’avéra pas un immense succès. Le problème n’est pas à chercher au niveau de l’alchimie entre Brandon Routh et Emily Bett Rickards, mais plutôt du côté des choix scénaristiques concernant notre informaticienne.

Cette dernière n’a pas été épargnée cette année. Exit le fun, les commentaires décalés et le côté résolument badass, et bienvenu aux pleurs et aux indécisions. Felicity, autrefois indépendante, était désormais atteintes du syndrome que j’appelle le syndrome Iris West, c’est-à-dire n’être définie que par les décisions des hommes autour d’elle. La bitch with Wifi avait laissée place à un personnage ayant été drainé de toute sa vitalité.

Oliver et Felicity ne se sont pas réellement tournés autour durant la saison 3 d’Arrow. Chacun a suivi son propre chemin, pour le meilleur et surtout le pire. Leur relation a connu des moments extrêmement conflictuels l’année dernière, et l’on venait à manquer les deux partenaires qui fonctionnaient ensemble. Surtout que ces mêmes conflits apparaissaient trop contraints et forcés, comme si l’équipe créative souhaitait créer de la discorde pour mieux les réunir par après. Pas franchement l’idée la plus intelligente au monde.

Les deux personnages en ont naturellement souffert, avant que les scénaristes se reprennent vers la fin de la saison. D’ailleurs, Arrow a délivré certains de ses meilleurs épisodes à ce moment-là. Davantage déterminée à agir, Felicity reprit à nouveau des initiatives, allant chercher elle-même ses moments badass. C’est elle qui tente de sauver Oliver de lui-même lors de The Fallen (3.20), épisode de LA scène entre les deux tourtereaux.

oliver felicity vacances montage - Oliver Queen et Felicity Smoak, le superhéros et sa girl Wednesday Partie 2
Oliver et Felicity en vacances entre les saisons 3 et 4 d’Arrow

Pensant qu’il n’y aura plus jamais de chances de se dire les choses telles qu’ils les ressentent, Oliver et Felicity se déclarent leur amour, dans un décor romantique de Nanda Parbat – merci Ra’s Al Ghul. Ils s’embrassent et puis c’est le début d’une scène d’amour à la fois un peu – voire vraiment – ringarde, mais également belle et romantique. Ils consomment enfin leur amour et semblent être unis pour l’éternité… jusqu’à ce que Felicity tente de faire échapper Oliver.

Ce dernier n’a pas souvent pris des décisions aisées à comprendre. Il ment comme il respire et n’arrive pas à faire confiance aux autres, comme Diggle lui rappelle d’ailleurs dans Green Arrow (4.01). Cela valait également pour Felicity, avant qu’il ne se rende compte qu’il a besoin de son équipe pour réussir. Il doit faire confiance pour triompher. Encore une fois un peu simpliste, mais néanmoins vrai. A la fin de My Name is Oliver Queen (3.23), Oliver quitte le monde des superhéros, avec Felicity, sous le soleil couchant – oui Arrow n’est pas spécialement fine dans les messages qu’elle souhaite nous faire passer.

Quoi qu’il en soit, c’est un Oliver transformé que l’on voit dans Green Arrow (4.01), qui amène un changement de dynamique rafraîchissant. Felicity est celle qui s’ennuie de leur vie banale. Elle prend les initiatives, et ne se retrouve pas cantonnée au rôle de « petite-amie de ».

Oliver sourit lorsqu’il est avec Felicity. Felicity ne pleure plus maintenant qu’elle est avec Oliver. Oliver va droit au but quand il est avec Felicity. Felicity retrouve de sa spontanéité en compagnie d’Oliver. Ce n’est même plus une question de relation de couple, de shippers ou encore d’Olicity. Les deux personnages fonctionnent mieux ensemble qu’opposés et Arrow s’en porte mieux, évitant tout mélodrame inutile.

Je suis peut-être un romantique désespéré, mais je suis content de voir Oliver et Felicity souriant ensemble, plutôt que boudant séparément. Pour moi, c’est aussi simple que cela.

Tags : Arrow Emily Bett Rickards moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires