Aller au contenu
Autres Articles 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

Selection Automne 2021 Critictoo - 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

Chaque saison apporte son lot de nouveautés et de retour sur le petit écran et les plateformes de streaming, à tel point que l’on ne sait plus où donner de la tête maintenant. Pour offrir un peu de pistes dans la jungle télévisuel, par exemple, Critictoo vous propose régulièrement une liste #PeakTV pour mettre en avant des séries discrètes.

À l’image de la saison printanière et estivale, on profite également de la fin de la saison automnale pour vous offrir une petite sélection (non-exhaustive) de séries qui nous ont séduit. Ainsi, les membres de la rédaction ont choisi des programmes qui ont marqué la période, de la série de science-fiction aux histoires de meurtres, en passant par

Ci-dessous, voici ainsi x séries diffusées au cours de la période automnale qui valent selon nous le coup d’oeil :

The Big Leap Saison 1 Disney - 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

The Big Leap (Saison 1, Fox)

Déçus d’Unreal, The Big Leap est fait pour vous. À mi-chemin entre la série sur les coulisses d’une télé-réalité, Black Swan et la série mélodramatique, la nouveauté de Fox réussit un pari osé. En effet, entremêler les intrigues personnelles des participants aux enjeux de la production tout en parvenant à créer une synergie entre les deux mondes, c’est fort. La production du Lac des Cygnes avec des amateurs, mené par Nick (Scott Foley), producteur en apparence prêt à tout, va faire ressortir le meilleur et le pire de chacun. C’est fin, extrêmement divertissant et ça n’oublie pas d’être cynique, mais touchant. S’il fallait conserver une seule nouvelle série de network cette année, ce serait celle-ci, parfaite série pour les vacances de Noël. On espère seulement une seconde saison. – Maxime

Doom Patrol Saison 3 Poster HBO Max - 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

Doom Patrol (Saison 3, HBO Max)

Pour sa troisième saison, Doom Patrol vient encore, un peu plus, renforcer la nature épisodique de sa narration. Plus étrange que jamais, on plonge avec régal dans des intrigues à mi-chemin entre du Doctor Who et les séries des ’90s. Mais comme toujours, les scénaristes parviennent à puiser une émotion dans ses personnages qui, peut-être encore plus dans ces épisodes, tentent de changer pour enfin accepter un fait : ils sont peut-être des supers-héros. Un peu bizarre, oui. Mais quand même des super-héros. – Thibaut

The Great Saison 2 Starzplay - 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

The Great (Saison 2, Hulu)

De moins en moins fidèle sur un plan historique, cette saison 2 de The Great est toujours plus fictionnellement délectable. Peut-être, justement, car en s’éloignant des faits, de la rigueur historique, elle parvient à donner plus de chair à ses personnages, ou en tout cas plus de singularité quant à leurs parcours. Pour le reste, la série est toujours ce patchwork, assez étrange il faut l’avouer, entre une sitcom débridée et un drame politique. Car, oui, les scénaristes ne renoncent jamais à doter cet ensemble de quelques réflexions, bien moderne, sur le féminisme ou la difficulté à faire des idéaux une réalité. – Thibaut

Foundation Saison 2 Commande Apple TV - 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

Foundation (Saison 1, Apple TV+)

Les séries de science-fiction n’ont pas souvent les moyens pour réaliser toutes leurs ambitions. C’est un genre couteux, mais Apple TV+ a donné à David Goyer tout ce qu’il voulait pour donner corps à une adaptation du Cycle Fondation d’Isaac Asimov. Cela décevra certainement une bonne partie des puristes, mais en tant qu’œuvre à part entière, Foundation nous livre une première saison qui trouve un équilibre intéressant entre ses grands concepts et ses personnages. Pour nous parler de la place que nous occupons dans la construction du futur de l’humanité, elle suit une route qui est parfois déroutante en raison de son découpage scénaristique, mais l’expérience visuelle et un casting solide (une des meilleures performances de Lee Pace) rendent l’ensemble captivant, épique et dépaysant. – Fabien

Jeune et Golri Saison 1 - 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

Jeune et Golri (OCS)

OCS n’a plus à prouver depuis longtemps qu’elle a sa place dans le paysage audiovisuel. Pourtant, elle continue, en s’attaquant cette fois-ci au milieu du stand-up avec Jeune et Golri. Il faut passer ce titre hasardeux pour découvrir en une dizaine d’épisodes le parcours de Prune (Agnès Hurstel, également co-créatrice aux côtés de Léa Doménach), une apprentie standuppeuse qui tombe amoureuse de Francis (Jonathan Lambert), quarantenaire qui arrive avec une belle surprise : sa fille. Entre ce que la vie apporte à l’art et l’art apporte à la vie, la série jongle avec les situations cocasses et les sketchs hilarants pour construire un vrai propos sur l’humour, ses limites mais surtout ses possibilités lorsque bien dirigé. Bref, probablement une des meilleures séries de l’année. – Maxime

Landscapers miniserie sky atlantic - 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

Landscapers (Sky Atlantic)

Disons-le, au milieu des nombreux true crime drama que la télévision britannique nous diffuse chaque année, Landscapers mérite qu’on s’y arrête rien que pour son traitement qui diffère de ce que le genre a l’habitude de nous offrir. La série scénarisée par Ed Sinclair et réalisée par Will Sharpe se distingue par son humour noir et son surréalisme qui ne cesse de brouiller la ligne entre fiction et réalité et rappeler qu’il ne s’agit ici que d’une version personnelle de cette particulière histoire. Plus qu’un true crime drama, Landscapers se révèle être une histoire d’amour, celle de Christopher et Susan Edwards, un couple de tueurs qui, sous les traits d’Olivia Colman et David Thewlis, ne ressemble à aucun autre. – Carole

Nona et ses filles arte - 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

Nona et ses filles (Arte)

Chaque projet de Valérie Donzelli (ici avec Clémence Madeleine-Perdrillat) est toujours accueilli avec gourmandise et méfiance. Pourtant, ici, c’est un buffet de ce que la comédienne, scénariste et réalisatrice peut faire de plus sensible et baroque. Nona (Miou-Miou) est enceinte de son quatrième enfant, après ses triplées Manu (Virginie Ledoyen), Gaby (Clothilde Hesme) et George (Valérie Donzelli) mais surtout … à 70 ans ! Si la série joue constamment entre l’anomalie, l’étrange et le quotidien, elle porte surtout un propos féministe au sens large du terme, invitant tout le monde à faire famille. Au sein de cet appartement de la rue Poulet, on retrouve de la vie, des imperfections, du conte et du politique. C’est rare, foutraque mais précieux. Merci ! – Maxime

Only Murders in the Building Saison 1 - 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

Only Murders in the Building (Saison 1, Hulu)

Les podcasts True Crime sont devenus un genre bien à part et, dans Only Murders in the Building, Steve Martin et Martin Short font équipe avec Selena Gomez pour faire le leur alors qu’ils cherchent à résoudre le meurtre mystérieux de Tim Kono (Julian Cihi), un de leur voisin. Le résultat est une comédie meurtrière intelligente et sophistiquée qui mélange savamment suspense, humour, émotion et style. En une saison, l’univers de l’Arconia, l’immeuble new-yorkais huppé où se déroule la série, ne cesse de s’enrichir avec autant de personnages hauts en couleurs que de révélations et rebondissements. Les dix épisodes de cette première saison passent à une vitesse folle et l’on ne peut qu’en demander plus. Une réussite réjouissante qui a heureusement été renouvelée. – Fabien

Spreadsheet saison 1 - 8 séries de l’automne 2021 qui valent le coup d’œil, de Doom Patrol à Foundation

Spreadsheet (Saison 1, Paramount+)

Spreadsheet est une comédie australienne qui se présente comme une sorte de Sex and the City pour quadragénaires. En effet, exit New York et ses trentenaires, place à la banlieue et Lauren, fraichement divorcée, qui décide d’explorer ses envies sexuelles. Emmenée par Katherine Parkinson (l’inoubliable Jen de The IT Crowd), la série profite de ses nombreux talents comiques et ne cesse de multiplier les situations les plus coquinement hilarantes. Mais derrière cette vivacité se cache peut-être quelque chose d’un tantinet plus politique. Car, au fond, combien d’héroïnes à l’aube de leurs quarantaines, mères, nous sont montrées comme ayant envie de s’éclater au lit avec des hommes divers et variés ? Pas tant que ça, et rien que pour cela, Spreadsheet fait du bien. – Thibaut