News Y, le dernier homme Saison 1 : Yorick et Esperluette sont les derniers porteurs du chromosome Y, dès à présent sur Disney+

Y, le dernier homme Saison 1 : Yorick et Esperluette sont les derniers porteurs du chromosome Y, dès à présent sur Disney+

  • par
  • 2 min read

Y The Last Man Saison 1 FX on Hulu - Y, le dernier homme Saison 1 : Yorick et Esperluette sont les derniers porteurs du chromosome Y, dès à présent sur Disney+

Après un lancement il y a un peu plus d’une semaine sur FX on Hulu, la série Y, Le Dernier Homme arrive dès à présent en France, et plus spécifiquement sur la plateforme Disney+ qui met ainsi en ligne les 3 premiers ce mercredi 22 septembre, suivi d’un nouvel épisode par semaine à partir du 29 septembre.

De quoi parle Y, le dernier homme ?

Y, le dernier homme est une adaptation du comic book du même nom de Brian K. Vaughan et Pia Guerra. Ce projet est en développement depuis maintenant six ans. Il aura donc fallu du temps pour que les aventures de Yorick Brown voient le jour. Ce dernier est un jeune artiste de l’évasion, chômeur et maître d’un capucin mâle indiscipliné baptisé Esperluette, prêt à faire sa demande en mariage à sa petite amie Beth, partie en Australie, lorsqu’un évènement cataclysmique décime tous les porteurs du chromosome Y de la planète.

L’agent 355 se voit confier la mission de protéger Yorick alors que ce dernier voyage à travers l’Amérique, également accompagné du docteur Allison Mann, généticienne et experte en clonage qui est tente de découvrir pourquoi Yorick a survécu et sauver l’espèce humaine.

La distribution de Y, le dernier homme

Cette saison 1 de Y, le dernier homme se compose de 10 épisodes, avec Eliza Clark en tant que showrunner. Elle met à l’affiche Ben Schnetzer dans le rôle du fameux Yorick Brown. L’acteur est entouré par Ashley Romans (Agent 355), Diana Bang (Allison Mann), Diane Lane (Jennifer Brown), Elliot Fletcher (Sam Jordan), Juliana Canfield (Beth Deville), Marin Ireland (Nora Brady), Olivia Thirlby as Hero Brown), Amber Tamblyn (Kimberly Cunningham).

Étiquettes: