Bonekickers – Army of God (1.01)

Un soldat médiéval mort au XIVe siècle est retrouvé près de pièces Sarrasine dans le Somerset. L’archéologue Gillian Magwilde se retrouve avec son équipe à creuser pour découvrir la vérité. Un bout de bois vieux de 2 000 ans, originaire de la Terre sainte bouleverse leurs recherches quand l’hypothèse qu’il pourrait s’agir d’un morceau de la Croix émerge.

Nouvelle création de Matthew Graham et Ashley Pharoah, Bonekickers nous plonge dans l’Histoire, sorte d’Indiana Jones anglais en équipe.

On aurait sûrement aimé que ce soit bon, surtout vu la difficulté de rendre crédible et palpitants les recherches et les quêtes archéologiques, seulement malgré toute la bonne volonté, ce n’est pas possible.

Ceci a beau être un programme de la BBC, l’aspect technique n’est pas digne des autres séries de la chaine. Alors, oui, ce n’est pas Kudos qui se trouve derrière, le budget est sûrement moindre malgré l’ambition qu’il peut y avoir, mais ce n’est pas une raison pour ne pas travailler sa copie. Quelques plans de caméra sont donc assez douteux, et le visuel renforce cet aspect, n’étant pas franchement travaillé.

Le tout plonge littéralement à cause d’un scénario assez bas de gamme. L’aspect archéologique oscille entre un certain réalisme et une absurdité totale. À se demander pourquoi faire des efforts sur certains points quand d’autres balaient d’un coup de vent la crédibilité de l’équipe. Le pire étant la partie étant liée à notre époque. Nous sommes directement emmenés dans une affaire de templiers et de Croix, de religion. On commence donc fort, et il aurait été ingénieux de ne pas mettre les pieds dans le plat tout de suite. Tant pis, c’est sans importance. On le fait, et cela aurait pu être encore convenable si les pseudohéritiers des templiers de notre époque ne venaient pas en rajouter une couche. Les acteurs sont mauvais, leurs intrigues ridicules.

Le casting principal fait ce qu’il peut, Julie Graham en tête, héritant malheureusement d’un personnage assez classique. Celui qui s’en sort le mieux se trouve être Adrian Lester dans la peau du Dr. Ben Ergha. Pas forcément mis en avant, mais il apparaît comme le protagoniste le plus sobre et cela lui confère un certain attrait. Hugh Bonneville se la joue décontraction et envie de boisson, alors que Gugu Mbatha-Raw incarne la nouvelle de l’équipe, Viv Davis, et reste convenable.

C’est donc malheureusement une mauvaise entrée en matière. L’intrigue est exagérée et l’évolution de l’affaire manque de panache et de dynamisme. Les relations entre les personnages sont assez classiques, alors que l’on pose les bases d’un petit mystère autour de la mère de Gillian Magwilde, mais qui n’attise pas franchement la curiosité.

Même sans avoir placé ses espérances bien hautes, on en attendait un peu plus de Bonekickers.

Se procurer la saison 1 de Bonekickers en DVD.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link