Moone Boy – Men of the Houses (1.01 – Pilote)

Le plus jeune de la famille Moone, Martin a 12 ans et un ami imaginaire du nom de Sean. C’est son anniversaire et il reçoit un nouveau vélo, mais des garçons de l’école le cassent. Il cherche alors une solution pour ne plus être leur victime de choix et cela implique Trisha, sa sœur peu motivée.

Créée par le comédien Chris O’Dowd pour la chaine Sky One, Moone Boy était à l’origine un court métrage développé dans le cadre de l’anthologie de Noël, Little Crackers.

Récit semi-autobiographique, Moone Boy se centre sur le jeune Martin Moone qui fête dans ce premier épisode son 12ème anniversaire. Il est le dernier de la famille et pas le plus gâté. Maintenant, il a tout de même un vélo tout neuf, jusqu’à ce que deux bullies lui tombent dessus. Agacé d’être une victime et puisque son père ne peut pas lui venir en aide, Martin tente de trouver une solution par lui-même.

Située dans les années 80, Moone Boy impose dès le départ un soupçon de nostalgie qui se fond dans la candeur du personnage principal, le jeune Martin, qui parait imperturbable. Étonnement, celui-ci a un ami imaginaire du nom de Sean – joué par Chris O’Dowd en personne – qui lui délivre quelques conseils. C’est d’ailleurs plus ou moins à ça que se résume le pitch de la série. Étrangement, Sean ne sert pourtant pas à grand-chose, apportant à peine son quota d’humour, puisque c’est une comédie.

Dans le genre, Moone Boy n’offre pas énormément de matière, optant plus pour une ambiance légère que pour de la blague franche. C’est assez en accord avec la personnalité de l’auteur, il n’y a dès lors pas vraiment de quoi être surpris de ce côté-là. Cela dit, on peut compter sur le père de Martin et ses amis désespérés pour pouvoir occasionnellement rire. Dommage que l’histoire de celui-ci soit si rapidement isolée du reste, car un peu plus d’homogénéité aurait permis à ce premier épisode d’être plus consistant.

De manière générale, Moone Boy se présente comme une série sympathique, douce et légère avec quelques idées bien trouvées et une bonne humeur communicative. Par contre qu’elle n’affiche pas un potentiel très marqué au niveau de l’humour, alors qu’un peu plus de ce côté l’aurait aidé à s’imposer de façon plus marquante dès le départ. Cela se laisse donc regarder sans déplaisir, mais également sans trop laisser de traces.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link