The Smoke : Londres en feu (pilote)

The Smoke Episode 01 - The Smoke : Londres en feu (pilote)

Leader des pompiers de la White Watch, Kev est gravement blessé au cours d’un incendie où il s’est retrouvé bloqué au septième étage avec un bébé. 9 mois plus tard, il reprend son travail, mais rencontre des difficultés à accepter tout ce qui lui est arrivé.

Alors que les pompiers de Chicago Fire éteignent des incendies sur NBC, Sky propose de faire connaissance avec ceux de la White Watch de Mile End à Londres qui sont menés par Jamie Bamber (Battlestar Galactica).

Scénarisée par Lucy Kirkwood (Skins), The Smoke s’attèle d’abord à passer en revue les attentes et les stéréotypes accompagnant la profession. Certains sont inévitables, qu’on le veuille ou non, dans une volonté de réalisme ou d’immersion dans l’action. Tout commence avec un impressionnant incendie qui, s’il peut avoir pour but de faire un peu sensation au départ, servira alors à véritablement lancer l’histoire.

Kev, leader de ce groupe de pompiers, aura été gravement blessé autant physiquement que psychologiquement. Celui-ci souffre de trouble de stress post-traumatique dont l’ampleur est complètement révélée dans le dernier acte pour créer un choc et un sentiment empathique fort.

Avant cela, ce pilote de The Smoke se sera attelé autant à délivrer des scènes classiques qu’à tenter d’affirmer ses ambitions. On n’échappe pas à l’ambiance un peu immature de la caserne et des problèmes plus personnels qui touche les différents membres.  La mise en scène est presque d’une banalité déconcertante, allant même jusqu’au passage chanté dans le camion, ce qui aurait pu nous entrainer dans la pire des directions possibles. Pour compenser, les acteurs se montrent tous majoritairement à l’aise et convaincants, crédibilisant autant que possible les situations les moins inspirées ou les plus banales de l’épisode. Ce dernier va aussi chercher l’émotion quand il le faut, jouant avec le bouton de l’intensité, montant et descendant le volume tout du long, principalement aux côtés de Kev.

On n’échappe pas non plus, pour donner vie à cet effet, à des choix narratifs un peu faciles qui sont pris dans le simple but de plonger un peu plus dans la psyché du pompier pour exposer ses angoisses. En parallèle, Lucy Kirkwood parait bien déterminée à ne pas se reposer sur l’idée de l’héroïsme de la profession, qui est bien signifié, mais qui est là pour être brisé. Entre bureaucratie, danger du métier et problèmes psychologiques, tout finit par se confondre pour avoir de lourdes retombées.

Ce premier épisode de The Smoke n’évite pas tous les écueils, et semble même parfois juste embrasser le cliché, comme si c’était attendu et qu’une fois fait, on peut alors légitimement passer à la suite. Occasionnellement, il y a aussi une volonté de tirer sur la corde émotionnelle qui est trop visible, mais l’important est sans aucun doute que cela fait son effet. L’épisode réussit ainsi à jongler entre le divertissement léger et ses éléments plus oppressants, et donne le jour à une introduction majoritairement efficace et avec un véritable potentiel.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires