Trinity – Season 1, Episode 1

Trinity 101 - Trinity - Season 1, Episode 1

Depuis 900 ans, Trinity est le terrain de jeu de l’élite. Pour la première fois dans l’histoire de l’établissement, les riches vont devoir apprendre à côtoyer les pauvres. Charlotte, jeune croyante, débarque dans cette université, deux semaines après la mort de son père ; Theo est aussi nouveau et a des difficultés à s’intégrer. Les deux vont faire la connaissance de Dorian, à la tête du Dandelion Club, société qui a pour politique de faire ce qu’elle veut et surtout ne pas travailler. Mais Trinity cache d’autres secrets…

Diffusé sur ITV2, Trinity promettait sexe, drogues et meurtres à ses téléspectateurs, et c’est ce qu’elle va offrir.

Je n’avais pas vu une image du show avant de me lancer dans ce pilote, qui va alors laisser un étrange sentiment de doute planer durant sa durée. Est-ce tellement stupide que c’en est drôle ou frôle-t-on plus que dangereusement l’affligeant ?

Trinity débute sur la mort d’Arc, filmé de façon douteuse, avant que les portes de cette université, sorte de Cambridge fictionnel en dépravé (quoi que, je ne sais pas ce qui se passe dans l’enceinte de l’établissement), s’ouvrent. On enchaine alors les dialogues ridicules ou creux, qui défilent aussi vite que les plans sur les fesses de nos jeunes dépravés, s’alternant avec les scènes de sexes.

Se rincer l’œil et ne pas écouter ce qui se dit semble un peu le leitmotiv du coin. La journée n’est donc pas de tout repos pour la prude et naïve Charlotte Arc qui fait connaissance avec le riche et immoral Dorian. Elle n’est pas au bout de ses surprises, en bien comme en mal, la demoiselle, qui cherche des informations sur la mort de son père. Beaucoup de préoccupations pour la catholique du coin, beaucoup moins pour le jeune Theo, monsieur normalité, qui va finir par se plaire une fois qu’il se sera glissé sous les draps de Rosalind – la cousine peu farouche de Dorian, par ailleurs. Ils ne sont pas les seuls à débarquer, il y a aussi les deux crétins notoires – et officiellement fou du Dandelion Club – Angus et Raj, qui ont un fort penchant pour les pétards, ainsi que la charmante et souvent à l’ouest Maddy. Ah, et nous avons quand même des professeurs, une histoire de Camelot, et forcément, un mystère lié à la mort du père Arc.

Trinity est exubérant, stupide et décalé. La bonne chose, c’est que tout ceci est volontaire, cela se sent. La mauvaise, si on peut dire, c’est qu’il est difficile de savoir si cela va vraiment fonctionner. Ce premier épisode nous pose le contexte et l’ambiance, et on va se dire que c’est déjà pas mal.

Tags : Séries Anglaises ITV Trinity moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires