La rentrée des séries, ce n’est vraiment plus ce que c’était

23 Août 2016 à 12:00

Modern Family (Phil)

Dans un mois, juste après la cérémonie des Emmy Awards, nous aurons la rentrée des séries. C’est la tradition, les networks relancent leurs shows à la même période tous les ans et on est repartie pour une saison. D’ailleurs, vous avez probablement déjà votre grille préparée, vous avez certainement repéré quand reviennent vos séries habituelles et quand débutent celles qui semblent intéressantes.

Du moins, c’est ce que tous les sériephiles faisaient auparavant. Maintenant, ce n’est plus si simple que cela. De plus, la rentrée des séries est un concept qui a de moins en moins de sens. On pourrait presque se demander combien de temps il reste avant qu’il ne devienne totalement obsolète.

À l’automne 2000, en dehors des productions de networks, HBO lançait Curb Your Enthusiasm et en syndication débutaient Andromeda, The Immortal, Queen of Swords et Sheena – du lourd. Il n’y avait pas de streaming et le câble basique avait une offre presque inexistante, tandis que le câble premium commençait à prendre forme.

Concrètement, il y avait 6 networks (ABC, NBC, CBS, FOX, WB et UPN) qui faisaient la pluie et le beau temps.

Appuyons à présent sur l’accélérateur. Nous sommes en 2016, à quelques semaines de la rentrée, et il n’y a plus que 5 networks. Cependant, nous avons des services de streaming (Netflix, Hulu, Amazon et Crackle), le câble Premium (HBO, Starz, Showtime, Epix), mais aussi une dizaine de chaines du basique (SyFy, TNT, TBS, Pop, FX, Discovery, IFC, BBC America, USA Network, OWN ou encore MTV) qui reviennent avec des grilles bien fournies et leur lot de nouveautés.

En fait, à l’heure actuelle, on peut décompter pratiquement 60 nouveaux shows rien que cet automne entre toutes ses chaines.

Cela dit, la rentrée des séries n’en perd pas pour autant de sa pertinence, car quand on présente les choses de cette manière, elle apparait être plus phénoménale qu’auparavant. Le twist est que, là où la mi-saison offrait simplement des séries de remplacement il y a quelques années, nous avons à présent une seconde rentrée, puis une autre (un peu moins importante certes) au printemps et encore une à l’été.

Non seulement il y a un nombre sans précédent de chaines qui lancent des séries, mais ce qu’elles proposent, ce ne sont pas des saisons de 22 à 24 épisodes qui seront diffusés sur 39 semaines, mais bien des saisons de 6 à 12 épisodes en moyenne qui sont majoritairement programmées sans coupure. Au lieu de les étaler, nous les avons consécutivement.

Résultat, quand on arrivera au début 2017, la grille américaine ne sera probablement pas similaire à celle d’octobre 2016. Moins de la moitié des séries proposées dans les trois mois qui viennent se poursuivront au-delà de cette période de temps.

Si on passe outre la quantité, le concept de la rentrée des séries s’effondre surtout sur le fait que l’on se dirige vers une programmation en continuel renouvellement. C’est quelque chose vers lequel nous tendons depuis un moment, d’où la volonté de Kevin Reilly de mettre un terme à la saison des pilotes (sans succès). Cependant, il est indéniable que la politique du binge watching de Netflix, couplée à son ambition quantitative, ne fait que précipiter cette évolution.

Il est peu probable que la rentrée des séries disparaisse complètement dans l’immédiat. Tant que l’été sera réduit à être une période calme, la cérémonie des Emmy Awards restera notre réveil sériephile de l’automne. Néanmoins, il ne faudrait pas grand-chose pour que cela change irrémédiablement.

En attendant, la rentrée sera chargée, mais elle ne déterminera certainement pas la forme que prendra notre saison. Avec plusieurs départs, même si les prochaines nouveautés ne sont pas satisfaisantes, il y aura indéniablement de quoi rattraper cela dans quelques mois.

moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link