Trop de violence, pas d’explications, la mauvaise recette de Ray Donovan

8 Août 2013 à 11:27

Ray Donovan - Trop de violence, pas d’explications, la mauvaise recette de Ray Donovan

Ray Donovan vient d’arriver au bout de sa première mi-saison et, bonne nouvelle, la série commence à ressembler à quelque chose. Ses problèmes sont encore loin d’être sous contrôle, mais elle semble arrêter de se disperser.

J’ai trouvé que le pilote était vraiment bon, plein de promesses, avec un casting solide et des conflits bien établis qui ne demandaient qu’à être travaillés pour permettre au show de prendre corps. Le souci est que personne dans la writers’ room n’apparait avoir le début d’une intention de commencer à aller dans cette direction. Au contraire, le mot d’ordre doit être de fuir dans l’autre sens.

Concrètement, Ray déteste son père. Cela s’arrête là. Il ne peut pas le tuer, parce que c’est son père, sinon ça ne serait pas un problème pour lui, il a déjà fait pire. Il ne parait pas non plus prêt à confronter le vieux Mickey, optant à chaque rencontre pour une série de menaces en l’air. Après une mi-saison, leur entourage a commencé à développer quelques théories, mais personne ne semble connaitre l’origine réelle de cette haine et, visiblement, Ray ne veut pas nous éclairer sur le sujet.

Malgré ça, la colonne vertébrale de Ray Donovan est ce conflit entre le père et le fils. Les scénaristes doivent donc compenser pour essayer de nous éloigner du fait qu’on ne sait pas vraiment quelle est la nature de ce qui est censé nous accrocher. C’est, à mon humble avis, une frustration qui n’est vraiment pas nécessaire.

J’étais enclin à aimer Ray au début, ce qui était une bonne chose pour avaler la couleuvre. Malheureusement, si j’aime bien sa femme, ses enfants, ses frères, ses employés, ses employeurs et même son père quand il tente d’être une personne à moitié correcte – ce qui est rare, avouons-le –, avec Ray, ça ne passe pas. Il maltraite tout le monde, optant avant tout pour de la violence non justifiée avant de commencer à discuter. Son business est l’intimidation. C’est ce que les américains appellent un bully.

Mickey : The decor really could use a woman’s touch.

Ray Donovan laisse sa violence transpirer de tous les côtés et celle-ci émane principalement de son personnage principal. On l’enlève de l’équation et le show pourrait soudainement être noyé dans un trop-plein de civilité. Le problème est que Ray déteint sur ses proches et personne ne semble vraiment le tenir responsable des débordements violents qui en découlent. Abby tente de nous faire croire que son mari n’a pas toujours été comme ça, ce qui est fort probable. Dommage qu’on ne nous le montre pas, comme ça on pourrait espérer qu’il redevienne cette personne qu’il était auparavant. À la place, on le voit maltraiter tout le monde et quand il s’en prend à l’homme qui travaille à le faire tomber, au lieu de soutenir Ray, je me suis retrouvé à vouloir que son ennemi lui tienne tête. Quand il le fait, le plaisir était bien présent. Cela ne me parait pas normal, même s’il n’est pas très net à un certain degré, je ne devrais pas souhaiter que Ray paie pour ce qu’il a fait – surtout que l’on ne sait pas spécialement ce qu’il a justement fait. Après tout, on ne le suit que depuis une demi-saison, ce n’est pas comme si j’avais eu le temps de me lasser.

D’un autre côté, il y a peu, je me demandais pourquoi je regardais – et ça ne fait qu’une demi-saison ! Il est indéniable que Ray Donovan est à un tournant, puisque la fin de son sixième épisode m’a donné, pour la première fois depuis le pilote, l’envie de savoir ce qui allait se passer. Donc, je poursuis en espérant qu’au moins on me dira d’ici peu pourquoi Ray hait son père à ce point, que je sache enfin ce qui le motive à agir. Peut-être que cette information projettera une lumière nouvelle sur ce que la série nous a livré jusque-là. Attendons pour voir, du moins, pendant un ou deux épisodes encore.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires