Torchwood : le jour du miracle (Miracle Day – Saison 4)

29 Nov 2011 à 8:21

Un jour, plus personne ne meurt. Le monde panique et commence à s’adapter. Alors que tout ceci se produit, toutes les traces de l’existence de Torchwood sont effacées, mais un agent et une analyste de la CIA vont retrouver Jack et Gwen et s’allier avec eux pour trouver le fin mot de l’histoire.

Deux ans après Children of Earth, Torchwood fait son retour grâce à une association entre la chaine américaine Starz et la britannique BBC. Comme sa production, la série peut alors dépasser les frontières et Miracle Day se présente ainsi comme une histoire à l’ampleur réellement internationale. Cela dit, c’est toujours Russell T. Davies, le créateur du show, qui est aux commandes.

Miracle Day s’articule autour d’un concept fort et plein de promesses : que se passerait-il si, un jour, plus personne ne mourait ? La saison, qui se compose de 10 épisodes, sert donc à explorer une réponse pessimiste et probablement partiellement réaliste à cette question. Et bien entendu, Torchwood se voit injectée au milieu de tout ça.

Nous retrouvons alors Jack et Gwen. Il n’y aura pas d’éclaircissements sur ce que le Capitaine Harkness a fait depuis son précédent départ, mais ça ne sera pas le cas pour Gwen qui vit cachée avec son mari et son bébé. Le début de la saison s’occupera donc de les rassembler et d’introduire deux autres nouveaux membres – par défaut – de l’équipe : l’agent de la CIA Rex Matheson et l’analyste Esther Drummond.

Ensemble, ils tenteront de résoudre le mystère du miracle pour y mettre un terme. C’est là le but de cette saison.

Pour y parvenir, on va nous embarquer dans un jeu de pistes bourré de détours, parce qu’il ne faudrait pas que les réponses arrivent trop précipitamment. En fait, un certain nombre d’entre elles ne sera jamais délivré. La conclusion, comme une partie des épisodes, est parsemée d’ellipses et de raccourcis parfois absurdes. Ce n’est pas surprenant, étant donné que Torchwood a toujours souffert de ce type de défauts scénaristiques, même si, ici, cela ira peut-être un peu trop loin, car on nous promet implicitement une véritable explication à la fin. Celle-ci sera donc incomplète, noyée dans divers twists et dans une mythologie à peine installée.

Le problème est que, rapidement, l’intrigue se révèlera véritablement trop linéaire. Les personnages ayant tendance à s’aventurer dans des culs-de-sac, il faut attendre d’avoir presque atteint le dernier point de non-retour pour que l’on soit introduit aux premières informations pertinentes. Avant cela, on jongle entre divers constats affublés de critiques moralisatrices et autres détours apportant de l’action ou une légère pointe de pathos. Certes, le divertissement est présent et efficace durant un temps, mais à force d’éviter soigneusement que les protagonistes s’engagent sur la voie des réponses, les scénaristes imposent une dose d’ennui et d’agacement qui ne cesse de grandir.

De plus, pour illustrer quelques arguments et tenter vainement d’entretenir une sorte de critique sociale, Oswald Danes, un psychopathe, et Jilly Kitzinger, une publiciste opportuniste, sont sans cesse forcés dans les développements. Rarement ils apporteront de quoi justifier leur présence, paraissant surtout être là pour faire du remplissage plus qu’autre chose. On pourrait presque dire qu’ils sont symptomatiques de ce qui ne va pas dans cette saison.

Torchwood : Miracle Day se laisse suivre sans trop de difficultés ni désagrément, mais ne parviendra jamais à être suffisamment palpitante pour excuser l’écriture grossière de certains personnages et l’absence de complètes explications à la fin. L’important potentiel de départ est à peine exploité, car les intrigues se focalisent avant tout sur les intérêts personnels des protagonistes au lieu de tenter de voir plus large, et ce, malgré le fait que le sort de l’humanité tout entière est dans la balance. Les aventures de Jack et Gwen auraient certainement dû rester plus localisées, car leur donner toute la planète comme terrain de jeu ne leur a pas été très bénéfique.

Aller plus loin …

– Se procurer la saison 4 de Torchwood en DVD.
– Se procurer les trois saisons précédentes de la série en DVD.
– Lire toutes les critiques de Torchwood.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link