Back To You – Pilot
Dans les années 90, Chuck Darling et Kelly Carr étaient les stars de la chaîne locale de Pittsburgh. Ces deux présentateurs du journal étaient complémentaires, leur association magique… en tout cas devant les caméras. En coulisse, la relation entre cet égocentrique et cette « je sais tout » était pour le moins orageuse ! Ainsi quand Chuck est parti travailler pour une chaîne nationale, aucune larme ne fut versée… Quelques années plus tard, au plus bas de sa carrière, Chuck reçoit une proposition qui ne se refuse pas : revenir présenter le journal sur la chaîne de Pittsburgh en compagnie de sa camarade de jeu, Kelly ! La magie est-elle encore là ?

Nouvelle sitcom de la FOX, Back To You réunit deux stars du genre, Kelsey Grammer et Patricia Heaton. Du gros calibre pour une sitcom dans le style traditionnel du genre. Je ne suis pas un fan de ce format, la sitcom avec les rires, filmé sur 2, 3 décors uniquement, enfin ce que j’ai appelé traditionnel, et donc, la forme naturelle de la comédie de situation. Le genre c’est, à mon avis, bien essoufflé, mais a retrouvé une nouvelle vie, surtout chez NBC, en changeant la façon d’écrire et de réaliser. La sitcom n’est pas morte, elle a évolué. Back To You nous ramène donc un peu en arrière, mais n’est pas franchement déplaisant. Pour le sujet, on peut se tourner vers Anchorman : The Legend of Ron Burgundy, la comédie avec Will Ferrell. Le présentateur superstar du journal local et sa collaboratrice. Porté de nos jours, le sujet a évolué, mais on retrouve Fred Willard dans un rôle presque similaire, une façon peut-être de ne pas renier l’inspiration.

Bref, une histoire de présentateurs de News locales. Les deux personnages principaux ont leurs personnalités bien arrêtées, et les deux acteurs excellent dans leur interprétation. Les seconds rôles ne sont pour le moment que sidekick et faire-valoir. Sitcom oblige, on est assez proche de la caricature. Pousser à l’excès pour forcer l’effet comique. On ne se marre pas beaucoup, il faut le dire, mais on ne s’ennuie pas. J’ai d’ailleurs trouvé que ça finissait bien vite. Le problème est que dans ce pilot, une grosse partie de l’humour est basé sur la personnalité du personnage de Kelsey Grammer. Du coup, on tourne déjà en rond de ce côté-là. J’ai donc préféré ne pas trop me fier aux gros signaux censés me dire qu’il était temps que je rie un peu.

Toute l’histoire ne repose pas sur l’affrontement des deux ego des présentateurs vedettes. On va découvrir en même temps que Chuck (le prénom à la mode cette saison), qu’il est le père de la fille de Kelly. Le grand gaillard est alors face à un problème qui va le déstabiliser et montrer une nouvelle facette du personnage. Rien de bien original pourtant, car on l’a un peu trop vu venir et qu’on se doute que derrière ce monstre d’égoïsme, il y a autre chose. On connaît Kelsey Grammer quand même.

Pour la suite, je ne pense pas que ça se passera sur Critictoo. J’ai un peu de mal à accrocher à ce style de sitcom. Même si ce n’est pas désagréable à suivre, il n’y a pas grand-chose de neuf, ou qui pourrait me motiver à tenter l’aventure. J’ai une tendance à préférer l’innovation dans ce genre, mais je sais que ça reste très populaire outre-Atlantique, même si pour Back To You, les critiques américaines ne sont pas unanimes.