Battle Creek : Drôle de couple de policiers (Pilote)

Battle Creek : Drôle de couple de policiers (Pilote)

Russ Agnew est un détective travailleur qui fait tout ce qu’il peut avec ce qu’on lui donne, ce qui n’est véritablement pas grand-chose. Il ne cesse donc de réclamer des moyens supplémentaires et la réponse qu’il reçoit prend la forme de l’agent du FBI Milton Chamberlain. Tout oppose les deux hommes et ils sont forcés de devenir partenaires quand des dealers se font tuer.

Série développée il y a une dizaine d’années par Vince Gilligan (Breaking Bad) et reprise en main cette saison par David Shore (House), Battle Creek est un procedural policier qui nous propose de suivre les enquêtes de deux flics qui ne se ressemblent véritablement pas.

Concrètement, on pourrait dire que la série est une version cop show de The Odd Couple. D’un côté, nous avons Russ Agnew (Dean Winters) qui se salit les mains, ment et triche, mais atteint son but avec les miettes qu’on veut bien lui donner. De l’autre, il y a le séduisant et chanceux Milton Chamberlain (Josh Duhamel) à qui tout semble sourire et qui obtient en général tout ce qu’il désire en se contentant de demander poliment.

Le contraste entre les deux hommes est rapidement établi, puisque c’est le cœur de l’histoire. Dans ce sens, il n’est pas véritablement surprenant de constater que l’investigation n’est pas réellement creusée. Elle n’est au plus qu’un prétexte pour illustrer la dynamique qui va animer le show. Difficile de renier l’efficacité de l’approche à ce niveau, mais cela s’arrête là, car ce pilote de Battle Creek ne parait pas conçu pour vendre l’idée que nous avons ici les bases pour une série policière solide, mais plus pour présenter ce duo et pour nous donner envie de le suivre.

Dès lors, il faut reconnaitre que le casting a été assez bien pensé, Dean Winters mérite depuis longtemps d’être mis à la tête d’une série. Cela dit, Josh Duhamel est par moment légèrement transparent et le scénario n’est pas vraiment à la hauteur de toute l’énergie que Winters dépense pour donner corps à son personnage.

Ce n’est pas tant que ce pilote ne tient pas la route, au contraire, puisqu’il est suffisamment rythmé pour que le temps passe sans se faire sentir, mais le soin porté aux rebondissements et à l’agressivité d’Agnew ne se retrouve pas ailleurs. Pour l’instant, Battle Creek n’a par conséquent pas grand-chose à proposer si on n’adhère pas à son angle d’approche qui, de toute façon, se montre plutôt limitatif au bout du compte.

Ce premier épisode offre ainsi une introduction à l’univers de Battle Creek qui manque de substance, mais qui compense en privilégiant la forme sur le fond. Ce drôle de couple à la sauce policière n’est pas dénué de charme, mais celui-ci apparait être disponible dans une quantité trop faible pour tenir la distance sans rien pour le soutenir. Dès lors, si tout cela ne s’étoffe pas sans tarder, l’essoufflement risque de se faire sentir rapidement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link