Après que le laquais laissé pour mort dans le foret de Rothstein soit amené à l’hôpital, Nucky demande à son frère de régler son cas. L’agent Van Alden vient lui mettre des bâtons dans les roues. Jimmy parvient difficilement à retrouver une vie normale, repoussé par Nucky et ne trouvant pas sa place auprès de sa femme. Margaret commence un nouveau travail.

Entre passé et futur, c’est là où se trouve « Broadway Limited » – qui était à l’époque un train connectant New York à Chicago -, pour beaucoup de ses personnages.

L’épisode nous introduit réellement Chalky White, entr’aperçu dans le pilote, et qui ici prend sa place dans le business de Nucky, et par extension, comme chef des noirs qui peuplent Atlantic City. Historiquement parlant, la série se fait d’ailleurs un peu avare en renseignements quand elle pose ses personnages, fournissant le strict nécessaire pour comprendre la place de chacun, mais jouant clairement sur la patience pour véritablement tout cerner. Chalky White est un pion majeur dans la ville, et la suite se chargera de réellement l’exploiter.

Nucky jongle en tout cas avec ses affaires et les ennuis qui le poursuivent, ceux-là mêmes qu’a créés Jimmy. Ce dernier va donc se voir être temporairement éloigné de la ville, pour des raisons assez logiques, bien qu’il reste toujours quelque peu difficile de cerner où nous allons exactement avec le personnage. Quelques scènes établissent que la relation qu’il entretient avec Nucky remonte à très longtemps, et il y a clairement un rapport qui va au-delà de l’entraide ou du travail, Jimmy étant comme un frère, voir un fils adoptif, légèrement forcé par Gillian, sa mère, mais auquel Nucky est fortement attaché. Seulement, les décisions de Jimmy l’ont éloigné des plans qu’on avait pour lui et de ses proches. La guerre l’a transformé, et il peine à retrouver sa place que cela soit auprès de sa femme ou dans son travail. Il lutte, mais le départ de la ville poussé par Nucky l’emmenant à Chicago n’est pas une réelle surprise.

Si Nucky fait quitter la ville à Jimmy, c’est surtout à cause de l’agent Van Alden (et sans le savoir, le protégeant aussi de Lucky Luciano), qui agit sans détour dans cet épisode, allant lui-même jusqu’à détourner la loi pour obtenir des informations. Il a plus que l’envie de coincer les responsables, ou de faire tomber Nucky et ses hommes, cela apparaît comme le moteur de son existence, son chef étant obligé de lui ordonner de rentrer auprès de sa femme. Van Alden n’a donc clairement pas les moyens pour mener la chasse à l’homme qu’il voudrait, mais il a l’obsession qui l’anime et qui risque régulièrement de créer des problèmes pour autrui – et surement pour lui aussi à un certain moment.

Si tout ceci touche principalement les hommes, les femmes sont aussi bien présentes, tout particulièrement dans la vie de Nucky. Gillian, la mère de Jimmy lui rappelant le passé et ses promesses. Lucy, prête à avoir un bébé, même si cela modifierait son apparence, pour le garder auprès d’elle, voyant une menace se profiler au loin. Cette menace, c’est Margaret, que Nucky aide et qui a clairement des sentiments pour elle. Difficile de passer à travers, et cela perturbe le futur de Lucy, la poussant à utiliser sa silhouette – sa seule arme – pour humilier Margaret, qui se rapproche doucement de Nucky et qui incarne bien plus la femme avec laquelle il pourrait se construire un avenir.

Ce dernier par contre, comme le montre la scène finale, est indissociable d’un passé qui se fait plus que ressentir, mais qui vient clairement s’immiscer dans son existence, et mène ses pas dans une certaine direction.