Michael surveille Jesse, l’agent gouvernemental qui a été grillé par sa faute. Étonnement, ce dernier vient lui demander de l’aide, connaissant sa situation, mais ignorant qu’il est responsable de sa misère.

L’équipe s’agrandit aujourd’hui avec l’ajout de Jesse, agent du contre-espionnage qui a été grillé suite au petit vol perpétré par Michael dans le précédent épisode. Au lieu de laisser Vaughn régler le problème à sa manière, Michael décide donc de lui venir en aide.

Bien entendu, il ne peut pas aller le voir et lui demander de l’aider à mettre de l’ordre dans ses papiers, mais, heureusement, Burn Notice n’est jamais à cours de bad guys unidimensionnels facilement manipulables et toujours prêts à tomber dans des pièges juste après qu’on leur ait dit qu’il allait y en avoir un.

C’est ainsi que l’on se retrouve avec Khan, un trafiquant qui cherche à se venger de Jesse. Pour nous vendre tout ça, les scénaristes utilisent le fait que l’on sait bien qu’un agent dans sa situation a des ennemis qui lui en veulent. C’était la base du début de saison 3, quand Management a retiré sa protection sur Michael. À ce moment-là, ce fut moyennement bien gérer, avec Jesse, c’est au mieux grossier, car tout ceci est vraiment trop réglé au millimètre près.

De là à dire qu’au bout de deux épisodes, de début saison semble manquer sérieusement de spontanéité, il n’y a qu’un pas. Encore quelques aventures de ce genre et il pourra être franchis. Pour compenser l’affaire du jour trop classique, il y a Vaughn qui est plus présent qu’on aurait pu le croire. C’est probablement la première fois que la storyline principale s’installe aussi fortement et rapidement au cœur des intrigues secondaires. Certes, il va certainement y avoir des clients indépendants par la suite, mais, pour l’instant, Vaughn mène la danse et son investigation apparait concrète sans avoir la nécessité de tourner autour du pot pendant cinq épisodes.

Quoi qu’il en soit, Fast Friends est là pour introduire Jesse et ceci est fait de manière crédible, une fois que l’on a passé le début de l’épisode. Le personnage va avoir besoin d’être affiné, car pour le moment il semble être juste une version saison 1 de Michael. Au moins, les deux hommes ont des bases pour devenir amis et on leur a même donné un secret qui pourrait venir détruire tout cela, afin de complexifier l’évolution de leur relation.

Au final, l’épisode suit le schéma classique de la série sans tenter de s’en éloigner un instant, mais l’arrivée de Jesse et la présence de Vaughn permettent de lui fournir un réel intérêt. Reste à voir si cela sera toujours efficace dans les semaines à venir.