Castle – Hunt (5.16)

26 Fév 2013 à 21:05

Castle - Hunt (5.16)

À la barbe de Beckett et du FBI, Castle part traquer le kidnappeur de sa fille à Paris alors que Kate continue d’enquêter à New York. À sa grande surprise, il découvre qu’Alexis était la cible de départ. L’affaire prend alors un tour bien plus personnel pour le célèbre écrivain.

Suite et fin du double épisode de mi-saison de Castle qui aurait tout aussi bien pu s’appeler Un Américain à Paris. Sauf que Nathan Fillion n’a pas mis un seul pied dans la capitale française comme en témoignent les horribles fonds verts derrière le bonhomme et les scènes de course en extérieur où il est manifestement doublé. Le processus est assez grossier tout comme la méconnaissance de nos us et coutumes (non, chers scénaristes, nous n’avons aucun quotidien qui se nomme « Ce jour » et nos drapeaux ne servent pas de décoration à nos restaurants !) mais c’est malheureusement l’apanage des séries américaines. La nouvelle mode est aussi à l’emploi du canadien Christopher Heyerdahl qui – après CSI il y a deux semaines – se pose en français pure souche.

Alors oui, la forme laisse un peu à désirer mais la bonne nouvelle c’est que les auteurs corrigent ici les erreurs de la première partie en insufflant un rythme soutenu à l’épisode entre scènes d’action et moments intimistes. De fait, Rick n’est plus en position de victime, il agit enfin si bien que Nathan Fillion récupère son aplomb et sa détermination habituels. Scinder le duo en deux a aussi pour effet de sortir Stana Katic de sa torpeur. Elle est stupéfiante dans une scène d’interrogatoire musclée d’une violence rare pour le personnage.

Hunt est un épisode intelligent à plus d’un titre. On remarquera qu’il n’hésite pas à revendiquer une certaine paternité (c’est le cas de le dire) avec le film Taken dont il s’inspire clairement au cours d’un échange drôlissime entre Kate, Ryan et Esposito, celui-ci affirmant que Castle tient plus d’Ashley Judd (dans la série Missing a priori) que de Liam Neeson.

Il permet ensuite de déplacer l’histoire du côté mythologique de la série et d’explorer les origines du père fantôme de Castle.

S’il est à déplorer que le fan ait su un peu trop en amont que James Brolin allait incarner le fameux papa (mais c’est la loi des annonces de casting), ne laissant au final que peu de surprises à l’épisode, la partie retrouvailles est assez touchante. Il est amusant de constater qu’il n’y a aucune animosité de la part de Rick à l’encontre de cet homme qui n’a jamais été physiquement présent dans sa vie. Au contraire, il veut le connaître. Et même le coup du vieil espion qui doit redisparaître, qui est digne d’un rebondissement de Chuck, n’a rien de vraiment gênant.

Hunt clôt donc assez honorable ce double épisode, toute sa force résidant dans l’enchaînement des situations à un rythme bien dosé. Castle a bien mérité sa petite pause de trois semaines. Retour donc le 18 mars.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link